Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 26 décembre 2016

Amoris Laetitia: aimer le Pape

"celui qui est saint ne peut être en dissentiment avec le Pape" 

3342091311.55.jpeg

Amoris Laetitia: aimer le Pape

"C'est pourquoi quand on aime le Pape, on ne discute pas au sujet des mesures ou des ordres qu’il donne; on ne recherche pas jusqu’où doit aller l’obéissance, et quelles sont les choses dans lesquelles on doit obéir.

Quand on aime le Pape, on n’objecte pas qu’il n’a pas parlé assez clairement, comme s’il était obligé de répéter à l’oreille de chacun ses volontés clairement exprimées, tant de fois, non seulement de vive voix, mais encore par des lettres et d’autres documents publics; on ne met pas en doute ses ordres, sous le prétexte, si facile pour celui qui ne veut pas obéir, que ce n’est pas le Pape qui commande, mais ceux qui l’entourent. On ne limite pas le champ où son autorité peut et doit s’exercer.

On ne préfère pas à l’autorité du Pape celle d’autres personnes, si doctes soient-elles, qui ne sont pas du même avis que le Pape: car, si elles ont la science, elles n’ont pas la sainteté, parce que celui qui est saint ne peut être en dissentiment avec le Pape"

(Saint Pie X, 18 Novembre 1912).

Unknown.jpeg

Unknown-1.jpeg

Lien

"On ne préfère pas à l’autorité du Pape celle d’autres personnes, si doctes soient-elles, qui ne sont pas du même avis que le Pape: car, si elles ont la science, elles n’ont pas la sainteté, parce que celui qui est saint ne peut être en dissentiment avec le Pape"

Benoît XVI et les enfants: une vidéo émouvante

Le Cardinal Ratzinger, devenu Benoît XVI, fut passablement chahuté par certains médias. Le temps commence à faire son oeuvre de décantation. Les polémiques sont comparables aux vagues qui agitent fortement un bâteau. Une fois la tempête apaisée, la vérité émerge. 

Benoît XVI et les enfants: une vidéo émouvante 

Message Urbi et Orbi du Pape François: une maîtrise de la géopolitique

Message URBI et ORBI du Pape François depuis la loggia de la Basilique Saint-Pierre de Rome le 25 décembre 2016:

AP3795491_Articolo.jpg
Chers frères et sœurs, joyeux Noël !

suite Radio Vatican

 

Noël: le Verbe se fait chair et la Parole Libérée

Unknown.jpeg

Noël: le Verbe se fait chair et la Parole Libérée

Dieu se fait enfant, innocent. Noël est également lié à la Parole. au Verbe. La Parole Libérée porte bien son nom. Le cri de souffrance des victimes fut réprimée pour être réduit au silence. La Parole étouffée et opprimée se libère enfin, pour faire venir à la lumière l'indéfendable, l'innommable, des messes noires et des actes démoniaques. 

Interview du Cardinal Barbarin

Muriel Robin réagit aux propos du Cardinal Barbarin 


Muriel Robin : son gros coup de gueule contre... par ActuLePoint6media

Procès juridique (ou canonique, selon le droit de l'Eglise; un canon étant une norme, une règle) à l'encontre du Père Preynat

Dans le cas du père Preynat, auteur d'attouchements et d'abus épouvantables sur une soixantaine de jeunes scouts pendant plusieurs décennies, l'archevêque le Cardinal Barbarin promet aujourd'hui un procès canonique en plus de la procédure de justice actuellement en cours. La congrégation pour la doctrine de la foi est en effet souveraine pour ces crimes. 

Le Cardinal O'Malley, de Boston, à la tête de la commission contre la pédophilie à Rome, est prêt à rencontrer les victimes de la Parole Libérée (Lien Spotlight)

samedi, 24 décembre 2016

Joyeux et Saint Noël

Joyeux et Saint Noël

nativite-fra-angelico.jpgL’origine de ce mot renvoie au latin « naissance" et peut-être au grec, "nouveau soleil - neo helios", puisque la fête de la Nativité aurait remplacée une fête romaine qui célébrait le retour du soleil après le solstice d’hiver.

Si Pâques dépend de la lune, avec nos origines juives, la liturgie de l’Eglise a placé cette grande fête en fonction du soleil.

Dans notre hémisphère, les jours vont rallonger pour illustrer que Jésus est la Lumière du monde. Le Sauveur du monde est né durant la nuit. Nul n’est besoin de nous rappeler que notre monde et notre vie se déroulent souvent dans l’obscurité.

Non seulement cela, mais nous avons tous l’impression que Dieu est aussi très silencieux. Le mot enfant en latin, nous le précise: « qui ne parle pas ».

Dans son dernier livre (La force du Silence), le Cardinal Sarah évoque aussi la dictature du bruit. Il faut en convenir, notre monde est marqué par la communication et nous vivons sous une avalanche de paroles, souvent vaines et creuses.

Pour certains Noël une fête de famille, pour d’autres, un moment de plus grande solitude. D’où les initiatives des Noël solidaires. Nous pouvons faire un petit pas en avant. Noël se veut être la fête de la lumière et du silence habité. Cette célébration peut devenir pour chacun de nous comme une nouvelle naissance, une entrée dans l’Espérance.

Pour le 25 décembre, l’histoire de l’Eglise a retenu entre autre la conversion du poète Paul Claudel en la cathédrale de Paris et le sourire de la Vierge-Marie à la petite Thérèse de l’Enfant Jésus. Ce sont là mes voeux: que la petite lumière de la foi éclaire un peu plus nos vies. En regardant l’Emmanuel, Dieu qui est avec nous et sa Mère peuvent nous sourire dans la nuit et le silence. Que Dieu puisse renaître dans notre vie de tous les jours.

Joyeux et Saint Noël

Je prie tout particulièrement pour nos frères et soeurs persécutés à cause de leur foi et pour les tous les habitants, dont des chrétiens, d'Alep.

vendredi, 23 décembre 2016

Amoris Laetitia et la correction formelle du Cardinal Burke: l'histoire est la première arme de l'idéologie

Pour qui l'Unité de l'Eglise tient à coeur, la nébuleuse d'opposition au document "Amoris Laetitia" donne des signes quelque peu alarmants, notamment sur le délai de réponse encore accordé au pape François aux "dubia" de quelques prélats, avant qu'elle n'apporte après Noël une “correction formelle”.  

Amoris Laetitia et la correction formelle du Cardinal Burke: l'histoire est la première arme de l'idéologie

"Même si un tel acte de “correction formelle” est quelque chose de rare dans la vie de l’Eglise, il n’est pas sans précédent, souligne LifeSiteNews, citant un épisode du XIVe siècle, quand le pape Jean XXII fut publiquement contesté par des cardinaux, des évêques et des théologiens laïcs.

Le site relève qu’il s’était finalement rétracté alors qu’il avait auparavant nié la doctrine selon laquelle les âmes des justes sont admises à la vision béatifique après la mort, affirmant plutôt qu’il fallait attendre jusqu’à la résurrection générale à la fin des temps".(cath.ch)

15723327_1730241457290175_8254666934124573718_o.jpgAprès vérification, ces faits historiques - Saint Paul corrigeant Saint Pierre, le Pape Libère excommuniant Saint Athanase au moment de la crise arienne, Jean XXII (lors de la papauté à Avignon) enseignant que les âmes des défunts ne voyaient pas Dieu ou Saint John Fisher croyant avec Saint Thomas More, seuls contre tous, lors de la réforme anglicane en Angleterre - sont des arguments fallacieux pour justifier le projet de la correction formelle du Cardinal Burke. 

L'actualité de l'histoire de l'Eglise ne saurait se résumer à cette bulle médiatique qui gonfle sur internet et les réseaux sociaux. Le temps tourmenté de la réception d'Amoris Laetitia, un document du magistère - qui peut avoir quelques petites imprécisions dans les références ou les notes -  n'est en rien comparable à cette présentation tendancieuse de l'histoire de l'Eglise. 

Durant ce temps de Noël, je pense que nous devons prier de tout coeur fin que les six Cardinaux, les trois évêques et les quelques théologiens renoncent à cette action. Nous ne pouvons pas mettre le Pape sous pression en lui lançant un ultimatum.

La lumière attractive, humble et pacifique de Noël procède d'une toute autre manière pour éclairer les âmes qui recherchent l'intelligence de la foi. 

Pape François: la confession et la pharmacie, le livre pour soigner les maladies de l'âme

C0Rfil4XgAUDTNL.jpg

Livre « Moyens pour soigner les maladies de l’âme »

source: Zenit

Pour Noël 2016, le pape François a offert à ses collaborateurs de la Curie romaine un manuel ignatien « pour soigner les maladies de l’âme », en italien. Un clin d’œil rappelant son fameux discours sur les maladies spirituelles de la Curie, en 2014.

Lors du traditionnel échange de vœux de fin d’année avec les membres de la Curie, le 22 décembre, le pape leur a remis à chacun une traduction en italien de l’ouvrage de Claudio Acquaviva (1543–1615), cinquième supérieur général des jésuites. Le livre, à destination des supérieurs de la Compagnie s’intitule « Moyens pour soigner les maladies de l’âme », du titre original en latin « Industriae pro superioribus eiusdem Societatis: Ad curandos Animae morbos ».

Unknown-1.jpeg

Pape François: quand j’ai parlé des maladies en 2014, l’un de vous est venu me dire : ‘Où dois-je aller, dans une pharmacie ou me confesser ?’ – ‘Mais les deux’, lui ai-je dit.

Unknown.jpegAprès un long discours énumérant notamment des « critères de conduite » pour poursuivre les réformes, le pape a improvisé quelques paroles pour présenter son cadeau : « Il y a deux ans, quand j’ai parlé des maladies, l’un de vous est venu me dire : ‘Où dois-je aller, dans une pharmacie ou me confesser ?’ – ‘Mais les deux’, lui ai-je dit.

Et quand j’ai salué le cardinal Brandmüller, il m’a regardé dans les yeux et il m’a dit : ‘Acquaviva !’ ».

« Sur le moment, a confié le pape, je n’ai pas compris, mais ensuite, en y réfléchissant, je me suis souvenu que Acquaviva, [cinquième supérieur] général de la Compagnie de Jésus, avait écrit un livre que nous autres étudiants lisions en latin, les pères spirituels nous le faisaient lire, il s’appelait ainsi : Industriae pro Superioribus ejusdem Societatis ad curandos animae morbos, c’est-à-dire les maladies de l’âme ».

« Il y a trois mois, une très bonne édition en italien est sortie, faite par le père Giuliano Raffo, mort récemment, a-t-il poursuivi ; avec un bon prologue qui indique comment il faut le lire, et aussi une bonne introduction. Ce n’est pas une édition critique, mais la traduction est très belle, bien faite et je crois qu’elle peut aider. Comme cadeau de Noël, j’aimerais l’offrir à chacun de vous ».

Au terme de la rencontre, le pape a remis le petit livre à chacun de ses collaborateurs, venus un par un lui présenter leurs vœux. L’ouvrage en question est consultable en italien sur un site Internet ignatien.

Amoris Lætitia: l’Évangile est «la source» de l’«inspiration» et de l’«audace» du pape

Amoris Lætitia: l’Évangile est «la source» de l’«inspiration» et de l’«audace» du pape

source: Zenit

anne-marie-pelletier-304x400.jpgL’Évangile a été « la source » de l’« inspiration » et de l’« audace » du pape François lorsqu’il a écrit l’exhortation apostolique Amoris Lætitia, affirme Anne-Marie Pelletier, agrégée de Lettres modernes, docteur en Sciences des religions, bibliste et lauréate du Prix Ratzinger en 2014.

Elle répond à la polémique autour de ce texte du pape François issu du double synode sur la famille en précisant que c’est « une bonne occasion » « de prendre conscience combien la parole du pape est ici une fameuse « leçon d’Évangile ». Les réflexions de la bibliste ont été publiées le 12 décembre 2016 dans l’hebdomadaire La Vie et sont intégralement reprises par L’Osservatore Romano en italien du 22 décembre 2016.

En rappelant que « la pierre de touche » dans le débat soulevé par Amoris Laetitia, est la question des divorcés-remariés, Anne-Marie Pelletier affirme que « c’est en témoin de la puissance de l’Évangile » que le pape François « considère les vies déchirées, les amours détruits, les relèvements, parfois bien claudicants, d’hommes et de femmes qui n’ont pas su ou pu garder la fidélité promise ».

« Ouvrons les Évangiles », invite-t-elle. « En compagnie de qui trouve-t-on Jésus ? De qui se fait-il proche, ami ? Qui accueille-t-il avec prédilection ? On sait que les réponses à ces questions réservent des surprises. » Des publicains, une samaritaine, une femme adultère : « Jésus a beaucoup de mauvaises fréquentations », note la bibliste et résume : « À l’évidence, il ne voit pas notre monde comme les « justes » qui sont autour de lui le voient. »

C’est « l’Évangile en main que le pape regarde notre monde », affirme Anne-Marie Pelletier. C’est pourquoi il demande « de ne pas s’en tenir aux abstractions d’une loi pour évaluer la fidélité ou l’infidélité des couples ».

« Il est faux d’affirmer qu’en appelant ainsi au discernement et à l’intégration, le pape brade la vérité, édulcore la foi, rende flou l’appel à la sainteté, taille sur mesure une pastorale complaisante, souligne la bibliste. La vérité est qu’il parle en faisant lui-même ce qu’il invite ses lecteurs à faire : prendre la parole de Dieu pour « compagne de voyage ».

« Le grand souffle de vie de l’Évangile, poursuit Anne-Marie Pelletier, renverse les tables de ceux qui sont occupés à faire des poids et des mesures, à objecter un règlement aux pécheurs qui se présentent, comme à un poste de douane. Ainsi la clarté, que réclament les critiques d’Amoris Lætitia, ne peut être le tracé d’une frontière délimitant ce qui est conforme et qui est fautif. »

En confirmant que « la vocation de l’Église » est « de désigner les bons aiguillages de la vie », Anne-Marie Pelletier rappelle que l’Église est aussi appelée à témoigner que « nulle situation ne peut exclure de la miséricorde ».

« Seule l’arrogance de celui qui se justifie dans une situation problématique fait obstacle à celle-ci, précise-t-elle, alors que la pauvreté reconnue réintègre dans la communion avec Dieu et avec les frères. »

La bibliste reconnaît que « tout cela complique la tâche des pasteurs ». « Mais n’y a-t-il pas quelque indécence à s’en plaindre ? demande-t-elle. Comme si accueillir les autres au nom du Christ, avec leurs blessures et leurs peines, pouvait se faire comme un acte quasiment administratif, tranchant dans le vif de vies souvent compliquées, en se référant simplement à un article de loi. »

« Finalement, estime Anne-Marie Pelletier, il ne s’agit de rien de moins que de discerner les situations en portant sur elles le regard même du Christ. C’est dire que la première conversion nécessaire est celle des pasteurs en charge de cette tâche ! C’est donc dans une grande circulation de conversion et de grâce que la parole du pape François invite toute l’Église à entrer. »

Réforme de la Curie : le discours de la méthode du pape François

Lien Zenit: un bilan de la réforme

Vatican - Agence I.Media

Le Souverain pontife a donné 12 critères pour une réforme de la Curie qui soit avant tout “une conversion et une purification“. Il a aussi longuement dénoncé les multiples “résistances“ à la réforme.

Réforme de la Curie : le discours de la méthode du pape François

05-2.jpgLe pape François a présenté ses vœux à la Curie romaine le 22 décembre 2016, dans la salle Clémentine au Vatican. Pour le quatrième discours de ce type depuis son élection, le Souverain pontife a donné 12 critères pour une réforme de la Curie qui soit avant tout “une conversion et une purification“. Il a aussi longuement dénoncé les multiples “résistances“ à la réforme.

Devant les cardinaux, les principaux responsables et collaborateurs de la Curie romaine, le pape François a choisi comme thème de ses traditionnels vœux de Noël la réforme de la Curie, pour en (re)donner le “cadre“ et la “logique“ interne. Cette réforme doit rendre la Curie “conforme à la Bonne nouvelle“, a-t-il affirmé, et “plus conforme à sa fin qui est de collaborer au ministère du successeur de Pierre“.

Le Christ, cœur de la réforme

Cela demande une “conversion“, a poursuivi le pape, et non un “lifting“ ou un “maquillage“. Car il s’agit pour lui de renouveler “spirituellement“ les membres de la Curie plutôt que de “changer le personnel“. Cela suppose “avant tout une conversion et une purification permanente“, ainsi que la prière, a-t-il insisté à de multiples reprises. “Le cœur et le centre de la réforme, c’est le Christ“, a-t-il aussi souligné.

Le pape François s’est également arrêté sur les différents types de “résistances“ à cette réforme : des résistances qui peuvent être ouvertes, cachées, ou malveillantes. Ces dernières “germent dans des esprits déformés“ et proviennent “d’intentions mauvaises“, souvent déguisées en “habits d'agneaux“ et inspirées par le “démon“.

Ces résistances, a-t-il encore ajouté, peuvent être cachées derrières des paroles “justificatrices“ et parfois “accusatoires“, se réfugiant derrière les “traditions“, les “apparences“, la “formalité“. Une allusion transparente aux ‘doutes’ émis par quatre cardinaux au sujet de l’exhortation apostolique Amoris laetitia. L’un des quatre, le cardinal américain Raymond Burke, ‘patron’ de l’Ordre souverain de Malte, était présent au cours de ces vœux.

Douze travaux

Le pontife a ensuite détaillé les 12 critères qui doivent guider la réforme de la Curie. D'abord la conversion personnelle, puis pastorale, ainsi que l’esprit missionnaire. Puis la rationalité, avec la fonctionnalité qui permet de regrouper plusieurs dicastères. Suivent ensuite la modernité ou la capacité de lire les signes des temps, la sobriété pour simplifier la Curie, la subsidiarité qui concerne notamment le rôle et le fonctionnement de la secrétairerie d’Etat. Le pape souhaite également fonder sa réforme sur la synodalité, sur la catholicité d'une vraie vie “spirituelle et morale“, et aussi sur un professionnalisme appuyé sur la formation permanente et la fin des mises à l’écart déguisées en promotions. Enfin, le discernement est nécessaire, pour avancer graduellement et avec “flexibilité“.

Le pape François a ensuite énuméré les différentes réalisations déjà accomplies au cours de cette réforme depuis 2013, comme pour en marquer les étapes. Du Conseil des cardinaux (C9) à la création de la Commission d’étude sur la réforme financière et administrative du Vatican (COSEA), en passant par la Commission pontificale pour la protection des mineurs, ou encore les nouveaux dicastères : secrétariat pour la communication, dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, et dicastère pour le développement humain intégral.

Les années précédentes, le pape avait parlé au cours de ses vœux des “maladies“ de la Curie, en 2014, puis des “vertus nécessaires“ en 2015. Ceci afin d’effectuer un “diagnostic approfondi“, a-t-il cette fois expliqué.

C0Rfil4XgAUDTNL.jpg

Le successeur de Pierre a conclu son intervention en offrant à chacun une traduction en italien d’un livre du cinquième supérieur des jésuites, le Père Claudio Aquaviva. Un livre intitulé : 'Mesures visant à traiter les maladies de l'âme'. AP
© 2016 I.MEDIA

"Le Pape François est le Pape de la réforme pratique" Benoît XVI

12 critères du pape pour la conduite de la réforme (Verbatim)

Il y en a principalement douze : Individualité, Sens pastoral, Sens missionnaire, Rationalité, Fonctionnalité, Modernité, Sobriété, Subsidiarité, Synodalité, Catholicité, Professionnalité, Gradualité.

1. Individualité (Conversion personnelle)

Je répète de nouveau l’importance de la conversion individuelle sans laquelle tous les changements dans les structures seront inutiles. L’âme véritable de la réforme, ce sont les hommes qui en font partie et la rendent possible. En effet, la conversion personnelle supporte et renforce la conversion communautaire.

Il y a un fort lien d’échange entre l’attitude personnelle et l’attitude communautaire. Une seule personne peut apporter beaucoup de bien à tout le corps mais peut lui porter préjudice et le faire tomber malade. Et un corps sain est celui qui sait récupérer, accueillir, fortifier, soigner et sanctifier ses membres.

2. Sens pastoral (Conversion pastorale)

La Curie étant une communauté de service, et rappelant l’image du pasteur (cf. Ez 34, 16 ; Jn 10, 1-21), « il nous fait du bien à nous aussi, appelés à être pasteurs dans l’Église, de laisser le visage de Dieu Bon Pasteur nous illuminer, nous purifier, nous transformer et nous restituer pleinement renouvelés à notre mission. Que nous puissions, même sur nos lieux de travail, ressentir, cultiver et pratiquer un sens pastoral fort, avant tout envers les personnes que nous rencontrons tous les jours. Que personne ne se sente négligé ou maltraité, mais que chacun puisse faire l’expérience, avant tout ici, du soin prévenant du Bon Pasteur ». Derrière les papiers il y a des personnes.

L’engagement de tout le personnel de la Curie doit être animé par un sens pastoral et une spiritualité de service et de communion, puisque c’est l’antidote à tous les poisons de la vaine ambition et de la rivalité illusoire. En ce sens le bienheureux Paul VI avertissait : « Que la Curie Romaine ne soit pas une bureaucratie, comme certains la jugent à tort, prétentieuse et apathique, seulement juridique et ritualiste, ni une école d’ambitions cachées et de sourds antagonismes, comme d’autres l’accusent ; mais qu’elle soit une véritable communauté de foi et de charité, de prière et d’action ; communauté de frères et de fils du Pape qui font tout, chacun dans le respect de la compétence d’autrui et avec un sens de la collaboration, pour le servir dans son service des frères et des fils de l’Église universelle et de la terre entière ».

3. Sens missionnaire (Christocentrisme)

C’est la fin principale de tout service ecclésiastique, celle qui consiste à porter la joyeuse annonce aux extrémités de la terre, comme nous le rappelle le magistère conciliaire, parce qu’ « il y a des structures ecclésiales qui peuvent arriver à favoriser un dynamisme évangélisateur ; également les bonnes structures sont utiles quand une vie les anime, les soutient et les guide. Sans une vie nouvelle et un authentique esprit évangélique, sans fidélité de l’Église à sa propre vocation, toute nouvelle structure se corrompt en peu de temps ».

4. Rationalité

Sur la base du principe selon lequel tous les Dicastères sont juridiquement égaux entre eux, une rationalisation des organismes de la Curie Romaine est nécessaire pour mettre en évidence le fait que chaque Dicastère a des compétences propres. Ces compétences doivent être respectées mais aussi réparties avec rationalité, avec efficacité et efficience. Aucun Dicastère ne peut donc s’attribuer la compétence d’un autre Dicastère, selon ce qui est fixé par le droit, et d’autre part, tous les Dicastères se réfèrent directement au Pape.

5. Fonctionnalité

Le regroupement éventuel de deux – ou plus – Dicastères, compétents sur des matières proches ou en relations étroites, en un unique Dicastère sert d’un côté à donner au Dicastère en question une importance plus grande (également à l’extérieur) ; d’un autre côté, la contiguïté et l’interaction des réalités particulières dans un unique Dicastère aident à avoir une plus grande fonctionnalité (les deux nouveaux Dicastères d’institution récente en sont un exemple).

La fonctionnalité nécessite aussi la révision continuelle des rôles et de l’adéquation des compétences et des responsabilités du personnel, et, en conséquence, la réalisation de mutations, d’embauches, d’interruptions et aussi de promotions.

6. Modernité (Mise à jour)

C’est-à-dire la capacité de lire et d’écouter les “signes des temps”. En ce sens « nous prenons sans délai les mesures nécessaires afin que les dicastères de la Curie Romaine soient conformes aux situations de notre temps et s’adaptent aux nécessités de l’Église universelle ». Cela était demandé par le Concile Vatican II : « Que les Dicastères de la Curie Romaine soient soumis à une nouvelle organisation plus en rapport avec les besoins des temps, des pays et des rites, notamment en ce qui concerne leur nombre, leur nom, leur compétence, leurs méthodes propres de travail et la coordination de leurs travaux ».

7. Sobriété

Dans cette perspective, une simplification et un allègement de la Curie sont nécessaires : regroupement ou fusion de Dicastères selon les matières de compétence et simplification interne de chaque Dicastère ; éventuelles suppressions de Bureaux qui ne correspondent plus aux nécessités contingentes. Intégration dans les Dicastères, ou réduction, des commissions, académies, comités, etc… le tout en vue de l’indispensable sobriété nécessaire à un témoignage correct et authentique.

8. Subsidiarité

Réorganisation des compétences spécifiques des différents Dicastères, si nécessaire en les transférant d’un Dicastère à un autre, afin d’atteindre l’autonomie, la coordination et la subsidiarité dans les compétences, ainsi que l’interrelation dans le service.

En ce sens, le respect des principes de subsidiarité et de rationalisation des relations avec la Secrétairerie d’Etat et à l’intérieur de celle-ci – entre ses diverses compétences -, est aussi nécessaire afin qu’elle soit, dans l’accomplissement de ses fonctions, l’aide directe la plus immédiate du Pape. Ceci aussi pour une meilleure coordination des différents secteurs des Dicastères et des Bureaux de la Curie. La Secrétairerie d’Etat pourra accomplir cette importante fonction qui est la sienne, justement en réalisant l’unité, l’interdépendance et la coordination de ses sections et de ses divers secteurs.

9. Synodalité

Le travail de la Curie doit être synodal : réunions habituelles des Chefs de Dicastères présidées par le Pontife Romain ; Audiences des Chefs de Dicastères régulières; réunions interdicastérielles habituelles. La réduction du nombre de Dicastères permettra des rencontres plus fréquentes et plus systématiques des différents Préfets avec le Pape, ainsi que des réunions des Chefs de Dicastères efficaces, ce que ne peut être le cas d’un groupe trop nombreux.

La synodalité doit être vécue aussi à l’intérieur de chaque Dicastère, en donnant une importance particulière au Congresso et une fréquence plus élevée au moins à la Session ordinaire. A l’intérieur de chaque Dicastère il faut éviter la fragmentation qui peut être produite par différents facteurs, comme la multiplication des secteurs spécialisés qui peuvent tendre à être autoréférentiels. La coordination entre ceux-ci doit être faite par le Secrétaire ou le Sous-Secrétaire.

10. Catholicité

Entre les collaborateurs, outre les prêtres et les consacrés/ées, la Curie doit refléter la catholicité de l’Église par l’embauche de personnel venant du monde entier, de diacres permanents et de fidèles laïcs dont le choix doit être attentivement fait sur la base de leur irréprochable vie spirituelle et morale et de leur compétence professionnelle. Il est opportun de prévoir l’accès d’un plus grand nombre de fidèles laïcs surtout dans les Dicastères où ils peuvent être plus compétents que des clercs ou des consacrés. De plus, la valorisation du rôle de la femme et des laïcs dans la vie de l’Église est de grande importance, ainsi que leur intégration dans les rôles de conduite des Dicastères, avec une attention particulière à la multiculturalité.

11. Professionnalisme

Il est indispensable que chaque Dicastère adopte une politique de formation permanente du personnel, pour éviter de « se rouiller » et de tomber dans la routine du fonctionnalisme.

D’autre part, il est indispensable d’archiver définitivement la pratique du promoveatur ut amoveatur. C’est un cancer.

12. Gradualité (discernement)

La gradualité est le fruit du discernement indispensable qui implique processus historique, scansion de temps et d’étapes, contrôle, corrections, expérimentations, approbations ad experimentum. Donc, dans ces cas, il ne s’agit pas d’indécision mais de la flexibilité nécessaire pour pouvoir atteindre une véritable réforme.

© Librairie éditrice du Vatican

Interview de Staffan de Mistura à la RTS: après la tragédie d'Alep, la négociation

Staffan de Mistura: "Je demande au président Poutine de convaincre le président Assad de participer aux pourparlers à travers sa délégation, pour négocier un processus réel de dévolution du pouvoir en Syrie"

Unknown.jpeg

"Je demande au président Poutine de convaincre le président Assad de participer aux pourparlers à travers sa délégation, pour négocier un processus réel de dévolution du pouvoir en Syrie", déclare Staffan de Mistura sur le plateau du 19h30.

Interview de Staffan de Mistura à la RTS: après la tragédie d'Alep, la négociation

jeudi, 22 décembre 2016

Second livre du journaliste suisse Arnaud Bédat: "François, seul contre tous"

Second livre du journaliste suisse Arnaud Bédat: "François, seul contre tous"

1932407_10152250251942673_1374314990_n.jpg

François l'argentin, le premier livre du journaliste suisse sur le Pape François. 

----

Lien

Flammarion venant de l'intégrer sur son site internet, grande joie de pouvoir désormais vous l'annoncer: "François, seul contre tous" enquête sur un Pape en danger, paraîtra le 8 février 2017. 320 pages d'épreuves (source Facebook Arnaud Bédat)

15589615_10154783094872673_4225075345684099173_n.jpg

Une enquête sur les dangers qui guettent le pape François, après ses prises de position contre la corruption des Etats, les mafias, l'Etat islamique, les marchands d'armes, les trafiquants de femmes ou encore les milieux traditionalistes catholiques. 

mercredi, 21 décembre 2016

Amoris Laetitia: le Cardinal Burke commet des actes graves

"ce que nous sommes en train d’analyser à propos de ce qu’on appelle la « lettre des 4 cardinaux » a provoqué un grave malaise à l’esprit et au sentiment d’unité présent dans la très grande majorité des catholiques, et c’est très grave".

"annoncer à l’avance la fameuse correction pour après Noël apparaît encore plus insensé et déplacé. On espère qu’il revienne dessus".

unnamed-5.jpg

Luis Badilla, directeur de la plateforme d’information « IlSismografo » qui rappelle l’importance de la liberté d’expression dans l’Eglise mais aussi les exigences de la communion « cum Petro et sub Petro » et le serment des cardinaux. Sans langue de buis.

Amoris Laetitia: le Cardinal Burke commet des actes graves

La question est ailleurs : un cardinal de l’Eglise est une figure très spéciale et a vis-à-vis du Pape des obligations uniques et très, mais vraiment très, sérieuses et substantielles. Un cardinal n’est pas n’importe quel laïc catholique et pas non plus n’importe quel évêque. La gravité, énorme, de la conduite du cardinal Burke, et des trois autres signataires, se divise en deux aspects :

- le premier concerne non pas tant d’avoir écrit une lettre en demandant des éclaircissements, mais bien de l’avoir remise à des journalistes mais, des journalistes « embedded » (à la technique de « character assassination »), et de l’avoir fait publier après l’avoir auparavant adressée au Pontife (on suppose de façon privée, puisqu’il ne s’est jamais agi de ce qu’on appelle une « lettre ouverte ou publique »). Cette lettre, une fois remise au Pape, est devenue – et est encore – un document privé qui est sien. L’avoir fait publier a été un comportement insensé qui viole ouvertement la correspondance privée du Pontife.

On a déjà vu des choses semblables avec le cas de Paolo Gabriele et la soustraction de documents privés du bureau du Pape (Benoît XVI, ndlr).

suite Zenit

Le Cardinal Burke propose un calendrier pour la correction formelle du Pape

LE CARD. BURKE PROPOSE UN CALENDRIER POUR LA CORRECTION FORMELLE DU PAPE

15541197_1810521495871625_8736615832011713798_n.jpg

source - à lire

Le Cardinal Burke a déclaré dans une interview à LifeSiteNews "quand vous êtes insulté pour avoir défendu la vérité, cela renforce votre attachement à l'Eglise".

 

Après l'Epiphanie, si le Pape s'obstine à refuser de répondre aux dubia des cardinaux sur l'interprétation d'Amoris Leatitia, le Cardinal Burke corrigera publiquement le Pape, en utilisant une forme très simple; une façon de protéger cette fonction papale et son exercice. Tout cela se fait dans le respect absolu pour la fonction du Successeur de Saint Pierre. 


19 Décembre 2016 

Au cours d'un entretien avec LifeSiteNews, le Card. Raymond Burke a évoqué un calendrier possible pour la "correction formelle" du Pape François s'il s'obstinait à refuser de répondre aux cinq dubia présentés par quatre cardinaux dans le but d'éclaircir les points les plus controversés d'Amoris Laetitia.

"Il faut que ces dubia obtiennent une réponse parce qu'ils touchent aux fondations mêmes de la vie morale et à l'enseignement constant de l'Eglise sur le bien et le mal ainsi que sur plusieurs réalités sacrées comme le mariage, la Sainte Communion, etc." a déclaré le Cardinal par téléphone.

"Naturellement nous sommes dans les derniers jours précédant la Nativité solennelle de Notre Seigneur, puis il y aura l'Octave de Noël et les célébrations du début de la nouvelle année - le mystère de la naissance de Notre Seigneur et son Epiphanie - donc cela aura probablement lieu quelque temps après cela."

Le Cardinal, qui a été nommé par le Pape à la tête de l'Ordre de Malte a affirmé que la forme que prendrait cette correction serait "très simple".

"Ce sera direct, même si les dubia le sont déjà. Seulement, dans ce cas, nous ne poserons plus de questions mais nous confronterons les affirmations d'Amoris Laetitia qui sont sources de confusion avec l'enseignement et la pratique constante de l'Eglise, corrigeant de ce fait Amoris Laetitia." a-t-il déclaré.

L'exhortation Amoris Laetitia a provoqué une grande confusion dans l'Eglise depuis sa publication en avril à cause de son amigüité sur plusieurs questions morales importantes. Cette confusion a mené plusieurrs évêques et plusieurs conférences épiscopales à interpréter le document de façon parfois contraires à ce que dit l'Eglise en matière de mariage, de sexualité, de conscience et de réception de la Sainte Communion.

Par exemple, les évêques de Buenos Aires et Mgr McElroy de San Diego ont interprété le document comme une autorisation à permettre aux catholiques divorcés, civilement remariés et vivant en état d'adultère à recevoir la communion dans certains cas. Le Pape a lui-même écrit aux évêques de Buenos Aires pour les féliciter en affirmant qu'il "n"y avait pas d'autre interprétation".

Le Cardinal Burke ainsi que les Cardinaux Brandmüller, Caffarra et Meisner ont donc ensuite envoyé cinq dubia, des questions demandant une réponse claire par oui ou par non en septembre afin de demander au Pape d'apporter la clarté sur la conformité de cette exhortationa avec l'enseignement moral de l'Eglise. Comme le Pape n'avait toujours pas répondu deux mois plus tard, les cardinaux ont rendu leurs questions publiques. Ce n'est qu'ensuite que le Cardinal Burke a dévoilé qu'un acte de correction fraternelle serait nécessaire au cas où le Pape refusait de clarifier son exhortation.

Même si un tel acte de correction formelle est rare dans l'histoire de l'Eglise, il n'est pas sans précédent.

Au XIVè siècle, le Pape Jean XXII avait été publiquement contredit par des cardinaux, des évêques et des théologiens laïcs après avoir nié la doctrine affirmant que les âmes des justes étaient admises à la vision de Dieu tout de suite après leur mort, enseignant au lieu de cela qu'elles devaient attendre la résurrection à la fin des temps. Le Pape Jean avait ensuite rectifié sa position, en partie grâce à une lettre commune rédigée par des théologiens de l'Université de Paris qui, tout en professant leur obéissance totale au Pape, exprimait clairement que son enseignement contredisait celui de la foi de l'Eglise.

Le Card. Burke avait déclaré que cette procédure de correction de l'erreur d'un Pape état "une façon de protéger cette fonction et son exercice". "Tout cela se fait dans le respect absolu pour la fonction du Successeur de Saint Pierre" a-t-il déclaré.

Source: LifeSiteNews.

Photo: Mgr Burke célébrant une grand-messe pontificale au sanctuaire de Notre-Dame de Guadalupe à La Crosse dans le Wisconsin ce 10 décembre 2016. (c) LifeSiteNews

15541197_1810521495871625_8736615832011713798_n.jpg

Clarification autour d'Amoris Laetitia: l'évêque américain Chaput entre en scène

 

xl_Pope_Francis_2_with_Archbishop_Charles_Chaput_at_the_Wednesday_general_audience_in_St_Peters_Square_on_June_24_2015_Credit_LOsservatore_Romano_CNA_6_24_15.jpgClarification autour d'Amoris Laetitia: l'évêque américain Chaput entre en scène

L'archevêque de Philadelphie Mgr Chaput fait également entendre sa voix, qui selon EWTN, rejoindrait les quelques cardinaux et évêques qui demandent une clarification autour d'Amoris Laetitia.

Cardinaux: Burke, Brandmüller, Caffara et Meisner - évêques Joseph Wrobel, Jan Watroba - Pologne - et Schneider - Kazakhstan. 

"Si le document a des éléments que certains érudits catholiques considèrent comme ambigus, alors les questions qu'ils soulèvent doivent être traitées honnêtement et directement. Les différences et les discussions que les évêques ont maintenant sur la réception du document sont probablement nécessaires à son incorporation correcte dans la vie de l'Église".

Note: contrairement à EWTN, je ne vois pas comment l'archevêque, connu pour son franc-parler, rejoindrait les 4 cardinaux et les 3 évêques. J'y vois plutôt un appel à une prise de responsabilité des évêques eux-mêmes, qui sont les premiers destinataires de ce document du Magistère. Plutôt que de s'opposer et de corriger le Pape, un collaborateur loyal, sincère et honnête aidera les fidèles à entendre la Voix du Bon Pasteur. Mgr Chaput le dit: il revient à l'évêque de parler et d'enseigner. L'évêque de Philadelphie a d'ailleurs écrit, pour son diocèse, une interprétation d'AL. 

Amoris Laetitia: un document qui nous rejoint dans la falaise

Pour moi, ce document peut éventuellement avoir quelques imprécisions théologiques dans les notes et les références. Un texte magistériel a des degrés internes. Que les savants et les érudits les mettent en lumière. Toutefois, Amoris Laetitia ne remet nullement en question l'enseignement de l'Eglise, mais désire frapper doucement à la porte de la conscience. Le discernement et la loi de la gradualité sont capitaux. Ce texte ne se situe pas au sommet d'une montagne à gravir, mais nous rejoint dans l'ascension, en pleine falaise. 

Amoris Laetitia: la conscience et le Magistère sont comme le son et l'écho

La conscience n'est pas créative, mais elle participe à la voix de Dieu qui résonne aussi en nous. La conscience et le Magistère sont fait pour entrer en harmonie, comme l'écho et le son. Les réponses aux éventuels doutes se trouvent dans les homélies, les prises de position et le Magistère ordinaire et universelle du Pape François.

La confusion médiatique vient de cette opposition et de cette confrontation de quelques uns avec le Pape, mais non pas de l'exhortation apostolique. Amoris Laetitia ne saurait être un ruisseau qui diverge de la rivière de la Tradition qui coule vers l'océan. 

Les Juifs et le Pape Pie XII: la BBC reconnaît son action pour sauver des Juifs

pie12.jpg

Les Juifs et le Pape Pie XII: la BBC reconnaît son action pour sauver des Juifs

Après examen d'un service télévisé tendancieux sur l'action diplomatique du Pape Pie XII, le surveillant internet de la BBC a déclaré que le reportage n’avait pas donné «toute l’importance requise aux déclarations publiques des papes successifs ou aux efforts faits sur les instructions de Pie XII pour sauver des Juifs de la persécution nazie, et qu’il avait contribué à perpétuer une vision qui ne correspond pas avec les données disponibles.»

suite

Vidéo: le Pape François se rend dans un magasin orthopédique

Vidéo: le Pape François se rend dans un magasin orthopédique

Le pape a parlé avec le personnel et pris la pause avec le sourire. Un jeune employé a profité de cette visite pour faire bénir un grand crucifix. Le pape François avait déjà surpris son monde en septembre 2015 en se rendant en personne chez un opticien du centre de Rome pour essayer des lunettes. 

François a souvent exprimé son désir de liberté. 

Vu ses difficultés aux jambes et aux pieds, le Pape ne peut pas faire la génuflexion à la Messe, juste après la consécration. 

Miséricorde pour Mgr Lucio Vallejo Balda, auteur de Vatileaks 2

balda-l125-h81.png

Miséricorde pour Mgr Lucio Vallejo Balda, auteur de Vatileaks 2

Par mesure de “clémence“, le pape François a accordé la “liberté conditionnelle“ à Mgr Lucio Vallejo Balda, coupable d'avoir divulgué des documents confidentiels dans l’affaire “Vatileaks 2“. Le prélat avait été condamné à 18 mois de prison. 

Considérant que le Révérend Vallejo Balda a déjà purgé plus de la moitié de la peine, le Saint-Père François lui a concédé le bénéfice de la libération conditionnelle.

Il s'agit d'une mesure de clémence qui lui permet de retrouver la liberté. La peine n'est pas éteinte. 
A partir de ce soir, le prêtre quitte la prison, et tous les liens de dépendance de travail avec le Saint-Siège prennent fin, il relève de la compétence de l'évêque d'Astorga (Espagne), son diocèse d'appartenance.

source: Bureau de presse du Saint-Siège le 20 décembre 2016.

Ce scandale fut largement médiatisé, comme le veut la règle médiatique des 3 S: sous, sexe, sang. Dès que l'un de ces thèmes est concerné, la machine médiatique s'emballe. 

mardi, 20 décembre 2016

Ouverture de centres de la Caritas pour les plus démunis à Alep Est

Syrie: les lumières de Noël reviennent à Alep Ouest, témoigne Mgr Audo

86.jpg

suite Zenit

.....

Aide à l'Eglise en détresse: interview du Père Ziad

AED : Les médias font état de massacres de la population civile par l’armée syrienne et ses alliés…

ACN-20130925-011111.jpgJ’ai des doutes quant à ces récits. Il existe peut-être des cas isolés, mais nous n’en avons pas entendu parler ici. Il faut savoir que ces temps-ci, on diffuse beaucoup d’informations erronées et aussi de fausses images. Les organisations sur place comme la Croix Rouge n’ont pas diffusé ce genre de nouvelles jusqu’à présent. Le problème est que les gens tendent à exagérer alors qu’aujourd’hui justement, il ne faut pas provoquer, mais au contraire garder son calme. Il importe maintenant d’encourager les gens à s’accepter mutuellement et à oser la réconciliation.

Homélie du Pape François du 20 novembre: actuelle pour Ankara, Zürich, Alep ou Berlin

Pape François: l'ennemi est quelqu'un que je dois aimer

lundi, 19 décembre 2016

Selon l'ANSA, l'ISIS aurait revendiqué l'attentat à Berlin

C0EjgJhW8AAR6V2.jpg

Selon l'ANSA, l'ISIS aurait revendiqué l'attentat à Berlin

Ich bin ein Berliner. Lundi soir 19 décembre, un camion a foncé sur un marché de Noël dans le centre de Berlin, faisant plusieurs morts et au moins 50 blessés.

Ne le leur donnons pas la victoire par notre haine. Faisons triompher la force du droit et la puissance du pardon. 

Images terrifiantes de l'assassinat de l'ambassadeur russe à Ankara, au cri de "Allahou akbar"

Images terrifiantes de l'assassinat de l'ambassadeur russe à Ankara, au cri de "Allahou akbar"

Cela pourrait ressembler à un jeu vidéo, ou à nos séries télévisées. C'est pourtant l'horrible réalité, en direct à la TV. "Nous mourrons à Alep, tu meurs ici" a crié l'assassin. 

Unknown.jpeg

Ambiance au Vatican ? lorsque la désinformation règne

Lu sur le site du Salon Beige:

365a28b9f2d73aa077860ed9827f0d0c959ead47.jpg.... L'hostilité croissante aux médias fidèles qui osent même questionner respectueusement les actions et les déclarations du Pape François et de son entourage a été particulièrement mise en évidence dans une dépêche Reuters du 7 décembre.

Reuters écrit : "Faisant usage de termes psychologiques précis, le pape François a dit que les médias à scandale risquaient de tomber victimes de coprophilie, ou excitation aux excréments, et que les utilisateurs de ces médias risquaient la coprophagie, ou ingestion d'excréments."

Ainsi, désormais, si cette traduction est correcte, comme la plupart le sont, si nous osons voir et rapporter des informations indubitablement intéressantes qui ne mettent pas le pape ou ses proches collaborateurs en valeur, nous sommes de la "presse à scandale", nous "mangeons des excréments" et sommes sexuellement excités par l'excrément consistant à rapporter des vérités inconfortables.

Comme un pape, le Vicaire du Christ, peut-il se livrer à des accusations aussi viles ? Qu'est-il donc advenu de "qui suis-je pour juger" ?

précisions:

- le Pape n'a pas parler d'ingestion d'excréments. Il a évoqué la tendance humaine à se nourrir de nouvelles négatives, de remuer la merde. Une simple analyse médiatique, humble et véridique, confirme cette tentation, cette tendance. 

- François n'a pas usé de l'expression "qui suis-je pour juger ?". Il y a une phrase avant cette affirmation: "si une personne homosexuelle cherche droitement le Seigneur, qui suis-je pour juger ?". 

Je constate surtout une opposition sournoise de certains sites et de quelques blogs envers le Pape. Cette nébuleuse et cette constellation distillent cette ambiance, en  mettant la politique à la première place. Ces sites dits de "ré-information" (comme si l'objectivité était possible ?  - ce mot révèle comme une sorte de refus de la pluralité des médias et de leur liberté) n'auraient jamais utilisé de tels principes avec le Pape Saint Jean-Paul II et Benoît XVI, mais les auraient sûrement dénoncés avec véhémence. Paradoxal ...

Amoris Laetitia et les polémiques: le Pape souffre sereinement

5d3b5e3224b10550932efff50b04563f-kMEI-U11003809508552T-1024x576@LaStampa.it.jpg

Il y a des personnes qui continuent à polémiquer sur l'interprétation d'Amoris Laetitia. Comment le Pape vit-il tout cela ?

Le Pape est un homme très serein et la bonne humeur ne lui manque jamais, mais il est est clair que toute source de division est pour lui un motif de préoccupation et de douleur. Je n'entre pas dans les débats de cette polémique, mais je veux rappeler les principes qui m'ont été enseignés par la sainte tradition de l'Eglise: comme humble collaborateur, je ressens le devoir de lui dire loyalement ma pensée lorsque une décision est en phase d'élaboration. Une fois la décision prise, j'obéis totalement au Saint-Père. L'Unité de l'Eglise, pour laquelle Jésus a versé son sang et donné sa vie, vient en premier, avant même mes propres idées, aussi belles soient-elles. Les idées qui incitent à la désobéissance ont ruiné l'Eglise. 

Mgr Becciu, substitut à la Secrétairerie d'Etat, par Andrea Tornielli 

Amoris Laetitia et les polémiques: le Pape souffre sereinement

Note: il est tout à fait possible qu'à l'intérieur même du document magistériel d'Amoris Laetitia, des petites imprécisions théologiques conduisent à un certain malaise. Une ou deux citations de Saint Thomas d'Aquin peuvent avoir été mal référencées, tout comme celles du Concile Vatican II, de "Familiaris Consortio" ou de "Veritatis Splendor".

Il y a un certain degré hiérarchique à l'intérieur même du document du Magistère. Notre Pape n'est pas un théologien et il s'appuie sans doute sur des proches collaborateurs. Le corpus doctrinal de Saint Jean-Paul II et de Joseph Ratzinger donne alors la lumière pour assurer la cohérence et la fidélité d'Amoris Laetitia avec l'enseignement de l'Eglise. Un collaborateur fidèle et loyal donnera  humblement la lumière et la clarté qui pourraient manquer, sans accuser le Saint-Père d'une quelconque rupture. Joseph Ratzinger l'a toujours fait, avec le bienheureux Paul VI ou Saint Jean-Paul II. (lien Cardinal Müller)

Unknown-2.jpegCiter Saint Athanase comme le dernier résistant, seul contre tous, face aux errances du Pape Libère lors de la crise arienne du IVème siècle, est une thèse largement développée par la nébuleuse de Mgr Lefebvre. Je n'y adhère nullement.

Pour prendre une image propre à la montagne, ce texte se situe dans l'ascension vers un sommet difficile et se place dans la falaise, proche de la crête. La vie concrète, souvent obscure, de tous et de chacun est ainsi faite.

Je suis enfin quelque peu perplexe, pour ne pas dire déçu, face au silence de bien des évêques, qui sont les tout premiers destinataires de ce document historique. 

Après "François l'argentin", Arnaud Bédat va publier un second livre en février 2017

Après son livre "François l'argentin" Arnaud Bédat s'apprête à publier un nouveau livre en février 2017 éd. Flammarion

15442338_10211197541003747_80816506906956619_n.jpg

selon cette photo de Facebook, le titre devrait être: "François, seul contre tous"

Forum RTS: interview d'Arnaud Bédat, le journaliste suisse le plus proche du Pape, pour les 80 ans de François

Les membres de la "Parole Libérée" primés à Lyon

Les membres de la "Parole Libérée" primés à Lyon

L’annonce de leur victoire a surpris François Devaux. Le président de l’association La Parole Libérée, qui a d’abord rassemblé les victimes présumées du père Preynat et qui a ensuite mené un combat plus global contre la pédophilie et notamment dans l’Eglise, se dit "très honoré, mais aussi très humble, ça peut servir la cause".

Parole Libérée primée à Lyon: "il y a un message humain derrière"

"On n’a pas fait tout ça pour montrer nos trombines à la télévision, il y a un message humain derrière", rajoute-t-il.

Lorsque Luther écrivait au Pape

Quand Luther écrivait au Pape:

Unknown-1.jpeg" (...) par un miracle dont je suis le premier étonné, le destin a voulu que toutes ces thèses (...) se sont répandues dans le monde entier. Je les avais publiées seulement à l'usage de notre Université, et rédigées de telle sorte qu'il me paraît incroyable qu'elles puissent être comprises par tous. Ce sont en effet des thèses, non des assertions théologiques ou des articles de foi.

Luther: "j'ai toujours respecté et révéré l'autorité de l'Eglise et le pouvoir des clefs."

(...) C'est pourquoi, afin de tranquilliser mes adversaires (...) je publie ce petit écrit destiné à expliquer mes thèses. Mais pour plus de sûreté, je le publie à l'abri et sous la protection de votre nom, Très Saint-Père, afin que tous ceux qui le désirent comprennent que j'ai toujours respecté et révéré l'autorité de l'Eglise et le pouvoir des clefs."

Luther, Lettre au pape Léon X (30 mai 1518), extraite du premier volume de la Pléiade, consacré aux œuvres du réformateur, p. 205

source Laurent de Weck

samedi, 17 décembre 2016

Le lettre du Pape à Anne Hidalgo, mais pas seulement ...

Le lettre du Pape à Anne Hidalgo, mais pas seulement ...

source Erwan Le Morhedec Koz'

"Mais comment se porte le pape François? Beaucoup se sont demandé il y a une semaine, samedi 10 décembre, s'il n'était pas malade. Soixante-dix maires de grandes villes européennes, dont Anne Hidalgo, maire de Paris, avaient été invités par l'Académie pontificale des sciences sur le thème «Les réfugiés sont nos frères et sœurs». Ce beau monde était alors réuni pour une audience papale mais, malgré la haute qualité des hôtes, François ne se présenta pas… Aucune explication ne fut donnée. Ce qui provoqua un certain émoi. Le lendemain, le pape François apparut pourtant en pleine forme. L'explication n'était donc pas à rechercher du côté de sa santé. Pour amortir ce manquement, le Pape a écrit cette semaine une lettre type à chaque maire présent.

Anne Hidalgo, pensant être la seule destinataire, en a fait grande publicité, ce qui a conduit à une mise au point du Vatican pour rappeler que la missive romaine avait été envoyée à tous les maires présents…"

CzqNGRrXcAASCKT.jpg

Le Pape François fête son anniversaire avec une messe et un repas avec des sans-abris

Le Pape François fête son anniversaire avec une messe et un repas avec des sans-abris

15590374_1215374381863866_2104242694584054268_n.jpg

15439911_1215458138522157_3988524965198479768_n.jpg

Diocèse de LGF, paroisse de Semsales (Fribourg): un prêtre marié

Diocèse de LGF, paroisse de Semsales (Fribourg): un prêtre marié

Unknown.jpegCas unique dans le diocèse de Lausanne, Genève 
et Fribourg, un prêtre marié célèbre la messe dans 
la Veveyse. Une exception à la règle du célibat qui 
s’explique par le parcours d’Alexandru Tudor. Rencontre.

L'Illustré

jeudi, 15 décembre 2016

Une vidéo d'Aleteia du Pape François: Dieu peut-il pardonner le péché le plus horrible ?

Une vidéo d'Aleteia du Pape François: Dieu peut-il pardonner le péché le plus horrible ?