Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 02 avril 2015

Attraction Studio: fête du sacerdoce, nouvelle vidéo à 12h sur la Messe

11133939_337034849828082_7470418503670343819_n.png

mercredi, 01 avril 2015

RTS Infrarouge: pour moi, l'homophobie est un péché, c'est moche !

21161_608486319282419_5089041520826281931_n.jpg 

RTS Infrarouge: pour moi, l'homophobie est un péché, c'est moche !

"Pour moi l'homophobie est un péché." @LeSuisse_Romain #RTSInfrarouge

— RTS Infrarouge (@RTSinfrarouge) 31 Mars 2015

 

images.jpeg

Voir l'émission 

Yannick Buttet, conseiller national PDC / VS

Mathias Reynard, conseiller national PS / VS

Dominique Rimaz, abbé, blogueur, auxiliaire paroisse St-Paul (FR)

Mehdi Kuenzle, coprésident Pink Cross

Lionel Avanthay, membre Les Veilleurs suisses

Marta Roca Escoda, sociologue, maître d'enseignement et de recherche en études genre, Uni Lausanne

Delphine Schuerch, témoin

Aimer c'est tout donner: comment le Pape renouvelle la vocation religieuse

Article dans l'Illustré

Très beaux témoignages de vie de religieux et religieuses de la Suisse Romande

Le-pape-et-moi_Prieur-Mittaz_04.jpg

Le Père José Mittaz, Prieur de l'hospice du Grand Saint Bernard

Le Pape a changé ma vie

Livre: Aimer c'est tout donner

lundi, 30 mars 2015

RTS Infrarouge: homos, hétéros, tous égaux face au mariage ? le mariage pour tous en Suisse

Unknown-1.jpeg

Je serai comme invité au débat d´Infrarouge 

Les homosexuels pourront-ils bientôt se marier en Suisse ? Le Conseil fédéral l'envisage et ce serait même la voie la plus simple, dit son rapport sur la modernisation de la famille, présenté la semaine dernière. C'est un sacré pavé jeté dans la mare après la bénédiction d'un couple de femmes par un prêtre alémanique au début de l'année.

Le mariage doit-il unir un homme et une femme ou les couples de même sexe doivent-ils aussi y avoir accès? Les couples homosexuels doivent-ils aussi pouvoir adopter comme cela se fait dans d'autres pays européens? Ne faut-il pas en finir avec l'hypocrisie qui pousse des couples homos à aller procréer à l'étranger? Est-ce la fin de la famille traditionnelle ou un pas vers plus de modernité? Débat et témoignages cette semaine dans Infrarouge.

Bonne Semaine Sainte

CBSpogxXEAMYp_8.jpg-large.jpeg

Entrée de Jésus à Jérusalem, Giotto

CBSDrkVUgAAxhcL.jpg

Messe des Rameaux, Pape François

vendredi, 27 mars 2015

Homosexuels, divorcés remariés, couples non mariés .. comme un meurtrier. La bourde du Cardinal Burke !

oh-mon-dieu-1840320.jpgCardinal Burke: les homosexuels, les divorcés remariés et les couples non mariés sont comme ... un meurtrier. 

Comparaison n'est pas raison ! Dans un interview, le Cardinal américain compare ni plus ni moins les homosexuels, les divorcés remariés et les couples non mariés à .... un criminel !

Extraits:

Parmi les points de vue du Cardinal Kasper, et plus récemment de l'évêque Bonny de Antwerp et d'autres encore, il y avait la considération que les fidèles homosexuels, divorcés remariés et couples non mariés présentent des qualités de sacrifice personnel, de générosité et de soucis des autres, des qualités qui ne peuvent pas être ignorées.  ....

Si vous vivez publiquement en état de péché mortel, il n'y a aucun acte bon que vous pouvez accomplir pour justifier cette situation: la personne demeure en état de péché grave. Nous croyons que Dieu a crée chacun d'une façon bonne, que Dieu veut le salut de tous les hommes, mais cela ne peut venir que d'une conversion de sa propre vie.

Et nous devons appeler les personnes qui vivent dans ces situations de péché grave à se convertir. Donner l'impression que vivre dans de telles situations de péché grave a quelque chose de bon est simplement contraire à ce que l'Eglise a toujours enseigné. 

LSN: Ainsi, quand l'homme de la rue pense, oui, c'est vrai, ces gens sont aimables, ils sont dévoués, ils sont généreux, cela n'est pas suffisant ?

Cardinal Burke: Bien-sûr que cela n'est pas suffisant. C'est comme une personne qui tue quelqu'un et qui désormais est aimable envers les autres ...

---

On se dit que le Pape François a eu du flair en demandant au Cardinal Burke de quitter son poste à Rome pour reprendre l'Ordre de Malte. 

Les propos malheureux et offensants du Cardinal, repris par Huffington Post et Crux. pourraient bien donner naissance à une polémique, qui pourrait encore enfler. 

--

LSN: Among the viewpoints of Cardinal Kasper and, more recently, Bishop Bonny of Antwerp, and others, was the consideration that “faithful” homosexuals, “remarried” divorcees and non-married couples show qualities of self-sacrifice, generosity and dedication that cannot be ignored. But through their choice of lifestyle, they are in what must be seen by outsiders as an objective state of mortal sin: a chosen and prolonged state of mortal sin. Could you remind us of the Church’s teaching on the value and merit of prayer and good actions in this state?

CB: If you are living publicly in a state of mortal sin there isn't any good act that you can perform that justifies that situation: the person remains in grave sin. We believe that God created everyone good, and that God wants the salvation of all men, but that can only come about by conversion of life. And so we have to call people who are living in these gravely sinful situations to conversion. And to give the impression that somehow there's something good about living in a state of grave sin is simply contrary to what the Church has always and everywhere taught.

LSN: So when the man in the street says, yes, it's true these people are kind, they are dedicated, they are generous, that is not enough?

CB: Of course it's not. It's like the person who murders someone and yet is kind to other people…

George Weigel: l'Eglise est en mission permanente

Unknown.jpeg

George Weigel: Le Catholicisme évangélique

Catholicisme évangélique (DDB) George Weigel, biographe de Jean-Paul II et de Benoît XVI, et spécialiste américain du Saint-Siège. 

Famille Chrétienne - Lien Cardinal Müller

Extrait interview

Le cardinal Marx, président de la Conférence épiscopale allemande a affirmé que quoi que décide Rome concernant les divorcés remariés, l’Église d’Allemagne ferait son propre choix (« Le Synode ne peut pas prescrire en détail ce que nous avons à faire en Allemagne »). Qu’est-ce que cela signifie ?

Cela révèle qu’il y a un problème significatif d’ecclésiologie en Allemagne. J’espère que je ne choque personne en disant qu’il y a là une remarquable arrogance : au nom de quoi une Église mourante se donne-t-elle le droit de dicter au reste de l’Église universelle ce qu’elle doit faire ? Elle pourrait se le permettre si le catholicisme allemand avait relevé avec succès les défis de l’après-Concile et était une Église au sens évangélique vibrant. Mais ce n’est pas le cas : tout le monde est capable de lire les statistiques sur la pratique religieuse en Allemagne.

Et elles ne suggèrent pas que les évêques et les théologiens allemands ont été très convaincants comme leaders d’une « Église en état permanent de mission ».

J’ajouterai que lorsque les conférences épiscopales deviennent sur-bureaucratisées, elles acquièrent une vie propre. Il peut arriver que cela pose de sérieux problèmes de cohérence catholique.

 

jeudi, 26 mars 2015

Le Pape François aux sans-abri: la chapelle Sixtine est votre maison

Le Pape aux sans-abri: la chapelle Sixtine est votre maison 

the-creation-of-adam-436007__180.jpg 

"Ceci est la maison de tous, c'est votre maison. Les portes sont toujours ouvertes à tous"

C'est ce que le pape François a déclaré à quelque 150 sans-abri en visite dans la chapelle Sixtine. Une initiative annoncée deux jours plus tôt par le pape, par son aumônier Mgr Konrad Krajewski.

Zenit

Cardinal Müller: l'évêque doit être un martyr par la Parole

cardinal-gerhard-ludwig-mueller-360x200_article.jpgLien

En vue du prochain Synode sur la famille, et après le Cardinal Sarah, le Cardinal Müller visite en quelque sorte la France. 

Cardinal Müller: l'évêque doit être un martyr de la Parole

Famille Chrétienne

Les conférences épiscopales ont une autorité sur certains sujets, mais ne constituent pas un magistère à côté du Magistère, sans le pape et sans la communion avec tous les évêques.

Déléguer certaines décisions doctrinales ou disciplinaires sur le mariage et la famille aux conférences épiscopales ? C’est une idée absolument anticatholique.

Récemment, un évêque allemand a déclaré que la conférence épiscopale qu’il dirige n’était pas une « filiale de Rome ». Qu’en pensez-vous? 

Une conférence épiscopale n’est pas un concile particulier, encore moins un concile œcuménique. Le président d’une conférence épiscopale n’est rien de plus qu’un modérateur technique, et il n’a à ce titre aucune autorité magistérielle particulière. Entendre dire qu’une conférence épiscopale n’est pas une « filiale de Rome » me donne l’occasion de rappeler que les diocèses ne sont pas non plus les filiales du secrétariat d’une conférence épiscopale, ou d’un diocèse dont l’évêque préside la conférence épiscopale.

Ce genre d’attitude risque en fait de réveiller une certaine polarisation entre les Églises locales et l’Église universelle, dépassée lors des conciles Vatican I puis Vatican II. L’Église n’est pas un ensemble d’Églises nationales, dont les présidents voteraient pour élire leur chef au niveau universel.

mercredi, 25 mars 2015

Synode: le Cardinal Müller parle des conférences épiscopales

Unknown.jpegFAMILLE : DÉLÉGUER DES DÉCISIONS AUX CONFÉRENCES ÉPISCOPALES EST “ANTICATHOLIQUE“, AFFIRME LE CARDINAL MÜLLER 


Vatican - le 25/03/2015 | Par Agence I.Media


Déléguer certaines décisions doctrinales ou disciplinaires sur le mariage ou la famille “est une idée absolument anticatholique“. C’est notamment ce qu’assure le cardinal allemand Gerhard Ludwig Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF), dans un entretien à paraître dans l’hebdomadaire français Famille chrétienne daté du 26 mars 2015.

 

Revenant sur les débats houleux du Synode des évêques sur la famille en octobre dernier, le cardinal réaffirme aussi l’indissolubilité du mariage chrétien.

-----

 

images.jpegDe fait, un évêque est le vicaire du Christ pour son diocèse. Il n'est nullement un préfet de Rome ou du Pape. Les conférences des évêques ont donc un certain pouvoir prévu par le droit. 

 

Le Cardinal Marx avait défrayé la chronique en annonçant que la conférence épiscopale allemande allait prendre des décisions sur la famille sans l'avis "de Rome".

 

"L’Allemagne ne peut attendre qu’un synode à Rome nous dise comment nous occuper des affaires du mariage et de la famille"

 

cardinal Reinhard Marx

 

Code de droit canon:

 

Can. 455

 

- § 1. La conférence des Évêques ne peut porter de décrets généraux que pour les affaires dans lesquelles le droit universel l'a prescrit, ou lorsqu'une décision particulière du Siège Apostolique l'a déterminé de sa propre initiative ou à la demande de la conférence elle-même.

 

- § 2. Pour que les décrets dont il s'agit au § 1 soient validement portés en assemblée plénière, ils doivent être rendus à la majorité des deux tiers au moins des suffrages des Prélats membres de la conférence ayant voix délibérative; ils n'entrent en vigueur que lorsqu'ils ont été promulgués légitimement après avoir été reconnus par le Siège Apostolique.

KTO: Jérôme Lejeune, aux plus petits d'entre les miens

Famille Chrétienne: la foi extraordinaire de Myriam, 10 ans

Famille chrétienne

images.jpegMyriam a 10 ans, elle est chrétienne, et a été chassée de Qaraqosh avec toute sa famille par les jihadistes de l’État islamique. Interviewée au sein du camp où ils sont réfugiés, elle révèle une maturité humaine et spirituelle incroyable.

Que ressent-elle vis-à-vis de ceux qui leur rendent la vie si difficile ? « Je ne leur veux aucun mal, je souhaite que Dieu leur pardonne. » Et elle, peut-elle leur pardonner ? Son « oui » fuse sans aucune hésitation. À méditer…

Le Pape reçoit deux enfants placés de force

teddy-bear-440498__180.jpgLien

Suisse: enfants placés de force, le Pape reçoit deux enfants victimes

Le pape François a invité deux anciens enfants placés de force et qui ont été maltraités dans des institutions religieuses.

Mgr Charles Morerod, évêque du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg marche sur les mêmes traces que le Pape François. Il a institué une commission historique sur l'institut Marini. La vérité et la justice, ainsi que la reconnaissance du mal causé aux victimes, sont sa priorité. 

mardi, 24 mars 2015

Crash de l'Airbus en France: le Pape s'associe au deuil des familles

Vatican - le 24/03/2015 à 20:34:00 Agence I.Media
Crash d’un A320 allemand en France : le pape François s’associe au deuil des familles (Vatican)

Au soir du crash meurtrier d’un avion de la compagnie allemande Germanwings dans le Sud-Est de la France, le 24 mars 2015, le Vatican a assuré que le pape François s’associait “au deuil des familles“ et leur manifestait “sa proximité dans la peine“. Après cet accident qui aurait fait selon toute vraisemblance 150 morts, le secrétaire d’Etat du Saint-Siège a fait part des condoléances du pape dans un télégramme envoyé à l’évêque de Digne (France), Mgr Jean-Philippe Nault.


“Ayant appris le tragique accident d’avion survenu dans la région de Digne, qui a fait de nombreuses victimes, dont plusieurs enfants, Sa Sainteté le pape François s’associe au deuil des familles, leur manifestant sa proximité dans la peine“, écrit le cardinal Pietro Parolin dans ce télégramme. “Il prie pour le repos des personnes décédées, les confiant à la miséricorde de Dieu pour qu’il les accueille dans sa demeure de paix et de lumière“, poursuit le message du Vatican qui fait également part de la “profonde sympathie“ du chef de l’Eglise catholique à l'égard de “tous ceux qui sont touchés par ce drame“ et des “sauveteurs qui interviennent dans des conditions difficiles“. 

Un Airbus A320 faisant route entre Barcelone (Espagne) et Düsseldorf (Allemagne) s’est écrasé dans la matinée du 24 mars dans une zone très difficile d’accès du Sud des Alpes. Selon le dernier bilan officiel, il y avait 150 passagers à bord, dont 16 lycéens allemands et deux bébés. Il n’y aurait aucun survivant. AMI

Le Pape François soutient encore davantage la Garde suisse pontificale

Lien RTS

rome-466990__180.jpgSelon l'agence I.Media, le pape François a demandé à la Garde pontificale suisse de l'accompagner également lors de ses visites dans la péninsule.

LE PAPE DEMANDE AUX HOMMES DE LA GARDE SUISSE DE L’ACCOMPAGNER DANS SES DÉPLACEMENTS EN ITALIE 

Vatican - le 23/03/2015 | Par Agence I.Media

Ceux qui annonçaient la fin de la Garde suisse pontificale en seront pour leurs frais. Bien au contraire, le pape François a demandé aux hommes de ce corps multiséculaire de l’accompagner lors de ses visites en Italie, a appris I.MEDIA. 

Il a ainsi rompu avec une tradition qui voulait que seuls les hommes de la Gendarmerie vaticane l’accompagnent sur le sol italien.

Note:

Le Pape aime le football et sans doute également les matchs nuls. Les deux équipes qui l'accompagnent pour sa protection, la Vigilance et la Garde Suisse, se retrouvent à égalité. 

Suite au changement du commandant de la plus ancienne armée du monde encore en fonction, une pétition qui demandait au Pape de maintenir la Garde, avait fait long feu. 

dimanche, 22 mars 2015

Comment le Pape François écoute les pauvres

fragrance-420171__180.jpgLe parfum de la dignité humaine

L'installation de douches et d'un coiffeur au Vatican peut parfois surprendre. Pourquoi les mettre à disposition alors que le pauvres, les clochards ou les sans-abris devraient plutôt demander de l'argent, de la nourriture ou un lit ?

Des douches au Vatican

Un jour, l'évêque polonais Mgr Konrad Krajewski invita un pauvre à se rendre dans un endroit publique afin de trouver ce dont il avait besoin. La réponse: "ils ne me veulent pas car je sens mauvais". 

Ces propos furent rapportés à François qui compris comment la dignité d'une personne est tellement importante. La décision fut dès lors prise de servir ces personnes avec un lieu pour se laver, se coiffer et avoir du linge et des habits propres. 

rome-236885__180.jpg

 

samedi, 21 mars 2015

Le Pape François: la corruption pue !

Pape François: la corruption pue !

"Comme un animal mort pue, la corruption pue, la société corrompue pue, et un chrétien qui fait entrer en lui la corruption pue"

Dès 34' et 30" 

squirrel-242438__180.jpg

Toute l'intervention, courageuse, forte et improvisée est simplement extraordinaire ( dès 21' ).

NAPLES : “LA CORRUPTION N’EST PAS CHRÉTIENNE, ELLE PUE !“ LANCE LE PAPE DANS LE QUARTIER DIFFICILE DE SCAMPIA 

Naples (Italie) - le 21/03/2015 | Par Agence I.Media

“La corruption n’est pas chrétienne, elle pue !“.

C’est avec ces mots directs et crus que le pape François s’est adressé aux jeunes du quartier difficile de Scampia, dans le Nord de Naples (Italie), le 21 mars 2015. Dans ce quartier gangréné par la drogue et contrôlé par la Camorra, mafia napolitaine, le chômage des jeunes atteint un niveau record. D’une voix forte, le pape a aussi encouragé les Napolitains à “reprendre (leur) lutte pour la dignité“, dans un discours largement improvisé. 

RTS

vendredi, 20 mars 2015

L'éclipse de la joie de la pureté

Les yeux du corps c'est bien, les yeux de l'âme c'est mieux

Pour l'éclipse du printemps 2015, certaines écoles enfantines ont décidé de ne pas faire sortir les enfants durant la pause, par peur qu'ils regardent le soleil et se brûlent les yeux. 

Pendant ce temps, on souhaite que du porno soit regardé dans les classes d'école. Il y a des images qui brûlent l'innocence !

Qu'aurait-on écrit si des enfants avaient regardé le soleil sans protection avec leurs maîtres d'école, afin d'être encadrés !

Heureux les coeurs purs, car ils verront Dieu ( Jésus )

11068300_10153163751522673_7429867923657752900_n.jpg

L'éclipse vue depuis l'espace (station spatiale internationale)

Mgr Williamson à nouveau excommunié

Mgr Williamson à nouveau excommunié

Avec ses propos négationnistes, Mgr Williamson avait défrayé la chronique mondiale en février 2009. L'évêque exclu de la FFSPX persiste et resigne. Il a procédé à l'ordination d'un évêque. De facto, après avoir eu la sentence de l'excommunication relevée par Miséricorde par le Pape Benoît XVI, il est à nouveau excommunié. 

Déclaration de la FSSPX (pas en communion avec l'Eglise catholique - les trois autres évêques - qui ne sont plus excommuniés, n'ayant pas été réintégrés)

Lettre aux évêques du Pape Benoît XVI

DSC00398.JPG

source

Errare humanum est, perseverare diabolicum

L'erreur est humaine, persévérer est diabolique

MGR WILLIAMSON EST EXCOMMUNIÉ DE FAIT APRÈS AVOIR ACCOMPLI UN “ACTE ILLÉGITIME“, ASSURE LE VATICAN 

Vatican - le 20/03/2015 | Par Agence I.Media

En toute logique, le Vatican confirme l’excommunication de l’évêque britannique intégriste Richard Williamson qui, le 19 mars 2015, a procédé au Brésil à l’ordination épiscopale d’un prêtre français, l’abbé Jean-Michel Faure. Interpellé par I.MEDIA, le secrétaire de la Commission pontificale Ecclesia Dei a confirmé qu’après cet “acte illégitime“, l’évêque négationniste déjà exclu de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX) était automatiquement excommunié.

 

jeudi, 19 mars 2015

Attraction Studio présente: 3 mauvaises raisons de ne pas baptiser votre enfant

baptême_2_mini.JPG

Youtube

3 mauvaises raisons de ne pas baptiser votre enfant:

AttractionStudio3-1.pngJe ne pratique pas

Je ne veux pas violer sa liberté

Il décidera plus tard

 

Attraction Studio

L'avortement sur Arte: la loi du silence

L'avortement sur Arte: la loi du silence

François vu par Mgr Karcher, un intime du Pape

Vatican - le 19/03/2015 à 11:14:00 Agence I.Media

Rencontre avec l’Argentin Mgr Guillermo Karcher, collaborateur de l’ombre du pape François

Il y a deux ans, le 19 mars 2013, le pape François inaugurait solennellement son pontificat. A ses côtés, place Saint-Pierre, se tenait un cérémoniaire particulièrement concerné par l’élection de Jorge Mario Bergoglio, l’Argentin Mgr Guillermo Karcher. Six jours plus tôt, déjà, il s’était retrouvé à la loggia centrale de la basilique Saint-Pierre, tenant le micro du pape à peine élu. Depuis deux ans, ce prêtre du diocèse de Buenos Aires qui travaille au bureau du protocole du Saint-Siège, fait également partie des collaborateurs de l’ombre du pape François, son ancien archevêque. I.MEDIA l’a interpellé sur la vie quotidienne du pape, sa santé, ou encore sur les résistances dans la curie romaine à sa volonté de réforme.


Au soir du 13 mars 2013, vous vous êtes retrouvé comme cérémoniaire sur la loggia de la basilique Saint-Pierre à côté de votre archevêque, à peine élu pape. Quels souvenirs gardez-vous de cette soirée très particulière ?

Près d’une heure avant d’accompagner le nouveau pape sur le balcon de la basilique vaticane, j’étais parmi les assistants du conclave avec d’autres cérémoniaires pontificaux. Et, alors que le monde regardait avec joie et curiosité la fumée blanche, à la Chapelle Sixtine, la porte de l’extra omnes s’est ouverte et j’ai vu apparaître, vêtu de blanc, celui qui jusqu’à ce moment-là avait été mon archevêque, à Buenos Aires. Aujourd’hui encore, cette émotion et cette joie sont indescriptibles… l’histoire offrait une nouvelle page.

A quel point Jorge Mario Bergoglio a-t-il changé après son élection ?

J’étais impressionné de le voir pape, mais sa simplicité et son humanité, dés le début, furent désarmants. Il était resté le même, conscient de sa mission et de sa nouvelle responsabilité, mais serein et confiant, surtout en Marie qui défait les nœuds (Vierge particulièrement vénérée par Jorge Mario Bergoglio, ndlr) qui, à compter de ce moment-là, allait avoir tant à faire avec et à travers lui. Depuis, il a chaque jour le même sourire et le même humor porteño que nous partageons en parlant le même slang… ce que beaucoup appellent des “néologismes bergogliens“.

Nombreux sont ceux qui sont fascinés par le charisme du pape mais certains fidèles, des prêtres et des évêques sont plus perplexes face à son style, face à certaines de ses prises de paroles. Comment l’expliquez-vous ?

S’il y a de la perplexité, c’est probablement dû à la difficulté de comprendre un pape latino-américain, le premier de l’histoire, avec sa spontanéité et sa liberté intérieure. Mais, peu à peu, cette façon d’affronter la vie est vue comme complémentaire d’une façon de voir plus européenne ou méditerranéenne.

Il a dit plusieurs fois son admiration pour le geste de Benoît XVI, qui a démissionné de sa charge… pourrait-il faire de même ?

Je pense que le pape François se donnera, comme il le fait chaque jour, jusqu’à ce que Dieu le veuille. Les comparaisons avec le pape émérite Benoît XVI et saint Jean-Paul II ne lui ont jamais plu.

La profonde réforme voulue lors du conclave n’est pas encore accomplie, même si la réforme économique est en cours. Dans la curie, le pape se retrouve-t-il face à un mur, face à certaines résistances ?

La réforme comporte beaucoup de persévérance et de docilité à l’Esprit qui guide l’Eglise. Mais elle est en cours. Elle a été proposée par les cardinaux au cours des congrégations avant le conclave, et le pape François l’assume avec courage et détermination, en s’aidant du conseil d’un groupe de confiance. Comme pour tout changement dans la vie, des difficultés émergent mais ce sont elles qui poussent encore plus à rechercher des voies nouvelles pour répondre aux défis de l’humanité.

Physiquement, le pape semble avoir grossi. L’an passé, il a été contraint d’annuler quelques rendez-vous à la dernière minute. Comment va sa santé ?

François est en bonne santé. C’est un grand travailleur et, de fait, il se fatigue. Il a dû annuler quelques rendez-vous l’an passé, pour une légère indisposition ou un mal de tête, mais il me semble que cela peut arriver à tout le monde. La fatigue, d’ailleurs, touche d’abord ceux qui travaillent !

Comment se déroulent les journées du pape François ?

Ses journées commencent tôt, avant l’aube, à 4h30 du matin. François fait comme les moines ou les campesinos dont la journée se déroule au rythme du soleil. Après s’être levé, il prie et prépare son homélie quotidienne, de 5h à 7h. C’est alors qu’il célèbre la messe puis prend son petit déjeuner. Après notre rencontre quotidienne, il reçoit en audience au Palais apostolique, de 9h à 13h, les personnalités qui ont demandé à le rencontrer. Après le repas, il se repose à peine 20 ou 30 minutes et, de 15h30 à 19h30, il reçoit encore chez lui - à la Maison Sainte-Marthe - qui il décide en fonction de son agenda privé. Puis viennent les Vêpres, la prière du chapelet et le dîner, avant la lecture et la signature de documents. Sa nuit commence vers 22h ou 22h30.

Prendra-t-il quelques vacances hors du Vatican l’été prochain ?

A part une fois avec un groupe de jésuites lorsqu’il était très jeune, il n’a jamais pris de vacances, et il n’y pense même pas ! Durant l’été romain, en juillet et en août, il préfère plutôt réduire un peu son rythme de travail, mais il se s’arrête pas pour autant, aussi par solidarité avec ceux des “périphéries“ qui doivent toujours travailler pour faire vivre leur famille et ne savent pas ce que sont des vacances.

Ira-t-il en Argentine en 2016 ?

Là-bas, tout le monde attend qu’il vienne en 2016. Surtout parce que sera célébré le bicentenaire de l’indépendance et qu’il s’agit d’une année significative pour le peuple argentin. Espérons que, pour le printemps austral - en septembre ou en octobre -, le pape François puisse embrasser l’ensemble de ses concitoyens. Notez que chaque mercredi, à l’audience générale, il en salue pas moins de 200, enthousiastes. Mais cette fois-ci, ce sera sur le sol argentin !

Propos recueillis au Vatican par Antoine-Marie Izoard, I.MEDIA

mardi, 17 mars 2015

Boko Haram: le Pape exhorte les évêques au dialogue et à la Paix

Boko Haram au Nigeria: le Pape est solidaire des évêques nigérians

Logo_of_Boko_Haram.svg.pngLe Pape n'a pas cité Boko Haram; il a relevé les violences du fondamentalisme religieux

Cité du Vatican, 17 mars 2015 (VIS).

Le 2 mars, le Pape a signé une lettre adressée aux Evêques du Nigeria pour les assurer de sa solidarité envers tous ceux qui dans leur pays subissent les violences du fondamentalisme religieux. En voici le texte:

"Je tiens à vous adresser mon salut fraternel, que j'étends aux bien-aimées communautés chrétiennes confiées à votre sollicitude pastorale. Je tiens également à partager avec vous quelques réflexions sur la situation du pays. Connu comme le Géant de l'Afrique, avec plus de 160 millions d'habitants, le Nigeria est appelée à jouer un rôle majeur non seulement sur le continent africain mais dans le monde. Ces dernières années, votre pays a connu une forte croissance économique et s'est proposé sur la scène internationale comme un marché d'un grand intérêt pour ses ressources naturelles et son potentiel commercial. Il est désormais officiellement considéré comme la plus grande économie africaine et comme un partenaire politique dans les efforts de résolution des crises continentales.

Mais dans le même temps, le Nigeria a été confronté à de sérieuses difficultés, y compris de nouvelles violences extrémistes et fondamentalistes, sur base ethnique, sociale et religieuse. Beaucoup de nigérians ont été tués ou blessés, enlevés ou privés de tout, de leurs proches, de leurs terres et moyens de subsistance, de leur dignité et droits. Beaucoup n'ont pu regagner leurs foyers. Des chrétiens et des musulmans ont été unis dans une mort tragique, assassinés par des gens qui se prétendent religieux mais abusent de la religion au nom d'une idéologie d'oppression et de mort. Dans l'épreuve je tiens à assurer ma solidarité envers tous ceux qui souffrent. Chaque jour, je les porte dans la prière ainsi que vous, en répétant les paroles réconfortantes du Seigneur: Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix.

Comme vous le savez, la paix ne est pas la seule absence de conflit ou le résultat de compromis politiques, d'une résignation au fatalisme. Pour nous la paix est un don qui vient de Jésus-Christ, le Prince de la paix, celui qui a fait des juifs et des gentils un seul peuple unité. Seul qui accepte la paix du Christ comme horizon et mode de vie, peut devenir un artisan de la paix. Par ailleurs la paix est un engagement quotidien à favoriser la réconciliation, à promouvoir le partage d'expériences et la construction de ponts de dialogue, à servir les plus vulnérables et les exclus. En un mot, la paix signifie construire une culture de la réunion. Je tiens à vous remercier car, au milieu des épreuves et tribulations, l'Eglise du Nigeria continue d'administrer l'accueil, la miséricorde et le pardon.

Comment pouvons-nous oublier les prêtres, les religieux et les religieuses, les missionnaires et les catéchistes qui, malgré les sacrifices indicibles, n'ont pas abandonné leur troupeau et sont restés de bons et fidèles prédicateurs de l'Evangile? Je leur suis particulièrement proche. Qu'ils ne se lassent pas de faire le bien. Je rends grâce au Seigneur pour eux, comme pour tous ceux qui, quelques soient leurs couches sociales, culturelles ou religieuses qui, agissent concrètement contre toute forme de violence et en faveur d'un avenir plus sûr et plus juste. Ils nous offrent un témoignage émouvant, comme l'a rappelé Benoît XVI à la fin du Synode pour l'Afrique, de la puissance de l'Esprit qui transforme les c?urs des victimes et leurs bourreaux pour rétablir la fraternité.

Chers frères évêques, avec persévérance et sans découragement marchez en direction de la paix. Accompagnez les victimes, portez secours aux pauvres, éduquez les jeunes, faîtes vous les promoteurs d'une société plus juste et solidaire! En vous bénissant, ainsi que les prêtres, religieux, missionnaires, catéchistes, laïcs et malades, j'espère que la Résurrection du Seigneur puisse apporter conversion, réconciliation et paix à toutes les populations du Nigeria. Je vous confie à Marie, Reine de l'Afrique. Priez aussi pour moi".

Carla del Ponte et la Syrie: quelqu'un s'enrichit

Carla del Ponte au 19.30 de la RTS: l'horreur en Syrie, quelqu'un s'enrichit

Carla del Ponte au 19.30 de la RTS: la situation d'horreur en Syrie, c'est la politique 

lundi, 16 mars 2015

Personnes avec une attraction envers le même sexe: Dieu vous aime et l'Eglise est pour vous

Personnes avec une attirance envers le même sexe: l'Eglise est là pour vous !

bishop-fisher.jpgNous aimons les personnes qui éprouvent une attirance envers le même sexe. Ils sont enfants de Dieu et il les aime; l'Eglise les aime. C'est le point de départ.

Nous avons tous dans nos familles, notre entourage, nos places de travail des personnes qui souffrent et se battent pour vivre le christianisme, pour leur propre identité et leur pleine intégration dans la société. 

Anthony Fisher, archevêque de Sydney, aux personnes avec une attirance envers le même sexe: Dieu vous aime !

L'archevêque de Sydney, Anthony Fisher (OP, Dominicains), veut que son diocèse sache que ceux qui éprouvent une telle attraction sont les bienvenus dans l'Eglise. Nous voulons que vous soyez dans l'Eglise. Ces personnes doivent savoir que l'Eglise existe pour eux, comme pour nous tous. Cela n'a pas toujours été aussi clair dans l'histoire de l'Eglise. 

Il ne s'agit pas d'avoir deux classes de chrétiens: une classe pour qui la sainteté est possible et l'autre classe qui aurait une barre d'exigences mois élevée. Les chrétiens ont tous leurs luttes, avec le même appel à la sainteté. La barre de la vie chrétienne est élevée pour tous !

Toute personne est la bienvenue dans l'Eglise, un groupe de pécheurs qui cherchent à être saints. 

dimanche, 15 mars 2015

EI: le Saint-Siège pour un règlement politique, et la force si nécessaire

vatican-26894__180.pngDans une interview au site catholique américain Crux, l'archevêque Silvano Tomasi (Genève - nonce auprès de l'ONU) révèle que l'EI commet des atrocités à grande échelle. Cela justifie une intervention internationale.

"Nous devons stopper cette sorte de génocide .... sinon nous nous lamenterons plus tard en nous demandant pourquoi nous n'avons rien fait, pourquoi nous avons permis qu'une tragédie aussi terrible se produise ..."

Mgr Tomasi a estimé qu'il fallait mettre sur pied "une coalition à l'issue d'une réflexion poussée" pour tenter de parvenir à un règlement politique sans violence.

"Mais si cela n'est pas possible, il sera nécessaire de recourir à la force"

Attraction Studio: tout prochainement, 3 bonnes raisons de baptiser votre enfant

Les coulisses d'Attraction Studio

Découvrez les coulisses du tournage de la prochaine vidéo Attraction Studio "Trois raisons : le baptême"

10523205_330705720460995_4956040980478691295_n.jpg

Attraction Studio

AttractionStudio3.png

11071742_330705740460993_5271526249117330855_n.jpg

10941509_330705690460998_3215098074235367770_n.jpg

Trois raisons apporte des réponses aux questions que tout le monde se pose sur les meilleures raisons de ne pas avancer dans la foi et de combattre vainement, sans jamais oser les formuler !

Nous y aborderons des sujets comme la messe, la confirmation, le baptême et même le mariage à l’église.

Premier trois raisons: la confession 

Trois raisons de ne pas se confesser

Je préfère demander pardon à Dieu directement

Je n'ai pas besoin qu'on me fasse culpabiliser

Je dis toujours les mêmes choses, rien ne change

samedi, 14 mars 2015

Le Pape de la Miséricorde

Le vrai est beau !

Appelé à devenir prêtre alors qu'il se confessait, la Miséricorde est au coeur de la vie du Pape François.

CAAy_FOUsAAxGWo.jpg-thumb.jpeg

Ne soyez pas effrayé d'aller à la confession, vous serez toujours bien accueillis au nom de Dieu.

Pape François

Pour lui, l'Eglise doit "cocoler" comme une Mère tendre et aimante, donner de la tendresse et de la chaleur.

L'Eglise est cet hôpital de campagne qui soigne les blessures. La foi progresse par attraction et non pas par prosélytisme. Non seulement la Vérité est poétique, harmonieuse et musicale comme le déclinait magnifiquement Benoît XVI, mais elle est aussi tendre, tonique, attirante et attractive. 

photo 2.JPG

Le Pape montre l'exemple et ouvre la voie vers l'Année Sainte de la Miséricorde

Jubilé extraordinaire de la Miséricorde

Cité du Vatican, 14 mars 2015 (VIS).

Hier, second anniversaire de son élection, le Pape François a présidé en la Basilique vaticane une liturgie pénitentielle, organisée par le Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation (24 heures pour le Seigneur). A l'homélie il a annoncé une Année Sainte extraordinaire destinée à renforcer la pratique de la confession (la bulle d'indiction sera publiée le 12 avril, fête de la divine Miséricorde).

Ce Jubilé de la Miséricorde débutera le 8 décembre prochain, solennité de l'Immaculée, par l'ouverture de la Porte Sainte et se conclura le 20 novembre 2016, solennité du Christ-Roi.

Le Pape François lance une Année Sainte de la Miséricorde

Le Pape François annonce l'Année Sainte de la Miséricorde: 8 décembre 2015 - 20 novembre 2016

Année Sainte: de l'Immaculée Conception au Christ Roi de l'Univers

La tradition des années saintes, tire son origine dans l'Ancien Testament; dans l’Eglise elle remonte à Boniface VIII (1294-1303). Sur les 28 années jubilaires convoquées, la dernière est celle du Jubilé de l’an 2000 durant le pontificat de Jean-Paul II (1978-2005). La Porte Sainte de la Basilique Saint-Pierre s'ouvrira à nouveau. 

capture-d-ecran-2015-03-13-a-18-10-57-l125-h81.png

vendredi, 13 mars 2015

Pape François: la communion aux personnes divorcées remariées ne résout rien

Vatican - le 13/03/2015 à 14:09:00 Agence I.Media

Dans une interview, le pape François évoque des “attentes démesurées“ concernant le Synode sur la famille

Concernant l’accès à la communion des personnes divorcées remariées ou l’attitude de l’Eglise à l’égard des couples homosexuels, le pape François met en garde devant les “attentes démesurées“ de certains, entre deux synodes sur la famille. Dans une longue interview accordée à la chaine mexicaine Televisa à l’occasion du deuxième anniversaire de son élection, le pontife argentin assure aussi avoir la “sensation“ qu’il aura un pontificat “bref“ et affirme qu’il souhaite des collaborateurs qui aient “le courage de ne pas se taire“ s’ils sont en désaccord avec lui.


© I.MEDIA

“Les divorcés remariés pourront-ils communier, l’approbation du monde des homosexuels sera-t-elle si grande que cela ?“ demande la journaliste Valentina Alazraki. “Je crois qu’il y a des attentes démesurées“ répond le pontife sans détour, avant d’assurer que “l’on ne résout rien“ en donnant la communion aux personnes divorcées remariées. “Ce que l’Eglise veut, ajoute le pape, c’est que tu t’intègres à la vie de l’Eglise“. Imitant ceux qui disent “non, moi je veux communier et c’est tout“, le pape souligne que pour eux la communion est une “cocarde“, un “titre honorifique“, et leur répond : “Non, réintègre-toi“.

Evoquant notamment l’impossibilité des divorcés remariés d’être parrains de baptême au contraire d’un “mafieux“ marié à l’Eglise, le pape reconnaît des “contradictions“. Tout en assurant l’importance du “témoignage de vérité“ qu’ils peuvent donner à des filleuls, le pape indique aussi : “s’ils croient, bien qu’ils soient dans une situation (…) appelée irrégulière et qu’ils la reconnaissent, qu’ils l’acceptent, et qu’ils savent aussi ce que l’Eglise pense de ces choses, ce n’est pas un empêchement“.

Selon le pape, l’Eglise doit “affronter“ différents points : “la préparation au mariage, l’accompagnement de ceux qui vivent en concubinage, (…) de ceux qui se sont remariés, de ceux qui se préparent à recevoir le sacrement du mariage“. Déplorant que de nombreux mariages “ne sont pas préparés“, il pointe aussi les mariages “sociaux“ qui “sont nuls“, “par manque de foi“. Le chef de l’Eglise catholique, en outre, déplore à nouveau “la colonisation idéologique à l’encontre de la famille“, citant en particulier “l’enseignement de la théorie du genre“.

La curie, “dernière cour“ d’Europe

Au fil de l’interview accordée à la Mexicaine Valentina Alazraki, doyenne des journalistes vaticanistes, le pape François souhaite une véritable “conversion des cœurs“ au sommet de l’Eglise et confie qu’être pape ne lui déplaît pas. Pour autant, il juge que la curie romaine est “la dernière cour qui reste en Europe“, estimant que les autres se sont “démocratisées“.

Le pape François revient sur son vigoureux discours de décembre 2014 devant les responsables de la curie romaine, expliquant que les 15 maladies alors énumérées sont avant tout 15 “tentations“. Il pointe aussi une seizième maladie, à savoir celle de “ceux qui n’ont pas le courage de critiquer en face“. Il faut “que les choses sortent“, dit-il en souhaitant des collaborateurs qui aient “le courage de ne pas se taire“ s’ils ne sont pas d’accord avec lui.

Face à la caméra de la chaine Televisa, le pape évoque la question migratoire en Amérique centrale, mais aussi en Europe, “particulièrement liée aujourd’hui à la faim, au manque de travail“, “à la tyrannie d’un système économique qui place le dieu argent et non l’homme en son centre“. “Je me réjouis, ajoute-t-il, que l’Europe soit en train de réviser sa politique migratoire“.

Aller manger une pizza incognito

Confidence après confidence, Jorge Mario Bergoglio assure que les voyages sont pour lui “une grande pénitence“ et se dit très casanier. “Je n’aurais pas supporté la solitude“, confie aussi le pape à propos de son choix de ne pas vivre dans les appartements pontificaux mais à la Maison Sainte-Marthe.

“La seule chose que j’aimerais, glisse aussi le pape, c’est de pouvoir sortir un jour sans que personne ne me reconnaisse pour aller manger une pizza“.

“J’ai la sensation que mon pontificat sera bref. Quatre ou cinq ans. Je ne sais pas, ou bien deux ou trois“, confie encore le pape François en précisant bien qu’il ne s’agit que d’une “sensation“. Une fois encore, il salue alors la “porte ouverte“ par Benoît XVI (2005-2013) à l’existence de “papes émérites“ mais refuse de fixer un âge limite car “la papauté“ est à ses yeux “une grâce spéciale“. Il assure que son prédécesseur est “un homme de Dieu“ avec qui il s’entretient “parfois“ par téléphone. François évoque aussi les scandales de pédophilie qui ont marqué les pontificats de Jean-Paul II (1978-2005) et Benoît XVI, assurant que ses prédécesseurs furent courageux devant ces “horribles“ crimes. AMI/LF