mardi, 11 octobre 2011

Préambule doctrinal pour la Fraternité sacerdotale Saint Pie X: le catéchisme de l'Eglise catholique

41KQ4F9TS9L._SL500_AA300_.jpgSelon certaines sources, ce Préambule «doctrinal» qui doit être accepté par la FSSPX (Ecône pour les Suisses, préalable indispensable pour renouer avec l'Eglise catholique) serait le Catéchisme de l'Église catholique comme référence de la foi.

source Forum catholique ( commentaire supprimé... donc cela semble toucher juste)

source espagnol

Le Vatican s'est dit près à publier ce préambule car il n'a rien à cacher (source I.Media).

Aussi, je pense que cela semble plus que vraisemblable, car Benoît XVI considère ce Catéchisme comme la force motrice de la nouvelle évangélisation.

Benoît XVI est aussi le grand auteur du Compendium, avec questions-réponses (selon le génie de Saint Pie X) et les 4 piliers de la catéchèse du Concile de Trente: les 10 commandements, le Credo, les 7 sacrements et le Notre Père. Le successeur de Pierre déplace ainsi la polémique sur le Concile Vatican II, qui doit être effectivement interprété à la lumière des Conciles précédents, au Catéchisme de l'Eglise catholique, qui est authentiquement catholique. Mgr Fellay pourrait faire ce pas.

Commentaires

Non, cela ne semble pas tomber juste. C'est pourquoi le commentaire a été "modéré" à la demande des membres du Forum. Il émanait d'une source tendancieuse. Au dernières nouvelles, la mention du Catéchisme figurerait bien dans le préambule, mais à titre de référence privilégiée pour l'interprétation du Concile, non d'obligation sine qua non. La nuance est importante. L'avenir nous éclairera très bientôt.

Écrit par : Jean Ferrand | mardi, 18 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Je comprends bien. Mais je n'ai pas dit que c'était la condition sine qua non. Le catéchisme est l'instrument privilégié du Pape pour la nouvelle évangélisation. Aussi si Ecône rejoint l'Eglise, ce sera pour évangéliser, pas pour polémiquer. Le monde attend la foi qui naît de l'écoute. Or, en interne, cela critique, intrigue, gronde... pas pire ennemi que le cléricalisme dans l'Eglise. Le Cardinal disait déjà que le monde n'a que faire de nos querelles; le monde est en feu pense Sainte Edith Stein, et les pompiers se disputent... Aussi, cessons ces débats internes stériles sur le célibat des prêtres, l'ordination des femmes, ou sur le Concile Vatican II; parlons-en certes, mais pour évangéliser. Le catéchisme est la base commune pour nous mettre en marche ensemble. Merci pour votre commentaire.

Écrit par : Dominique Fabien | jeudi, 20 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire