Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 01 octobre 2017

Le Pape François reconnaît les compétences canoniques du Cardinal Burke

Le Pape François reconnaît les compétences canoniques du Cardinal Burke

Le pape a nommé, pour ses compétences canoniques, le cardinal Raymond Leo Burke (patron de l’Ordre de Malte et préfet émérite du tribunal) membre du Tribunal suprême de la Signature apostolique.  

22089257_10213841307216250_8912459389442192866_n.jpg

Commentaires

Je me permets de transmettre cette initiative venant de Pologne. De Suisse, de France et d'ailleurs unissons nous à cette prière qui ne peut qu'apporter des Grâces que nous avons tant besoin.




Et voici encore une magnifique initiative polonaise : « Le Rosaire aux frontières ».

Le 7 octobre prochain, jour de la fête du Rosaire, les frontières du pays seront une chaîne humaine de récitation du chapelet. Afin d’entourer la Pologne de prière.

L’initiative vient de laïcs (ceux-là même qui avaient organisé, avec succès, la "Grande Pénitence"). Elle a été avalisée par les évêques, et les 22 évêchés des frontières sont particulièrement mobilisés. Dans chaque diocèse sont nommés des prêtres-coordinateurs et environ 200 « églises-stations » où l’on se rassemblera pour une conférence, une messe et un temps d'adoration avant de se rendre à la frontière, où est prévu un point de prière tous les kilomètres (sur plus de 3.500 km). Aux frontières maritimes on alignera des bateaux, et sur la Bug des kayaks (et sur la Dunajec des radeaux ?)…

Le rosaire qui entoure la Pologne est un thème qui a déjà servi notamment pour la tombe du bienheureux père Popieluszko, martyr du communisme qui a tout juste 100 ans.


Ci après le communiqué du secrétariat de la Conférence des évêques de Pologne, et la présentation de l'action sur le site dédié.

Communiqué du secrétariat de la Conférence des évêques de Pologne

L'année jubilaire des apparitions de Fatima touche à sa fin. Il y a cent ans, Marie a confié à trois enfants portugais un message de salut : « Priez en réparation des péchés commis contre mon cœur immaculé et récitez le rosaire. »

Une manière particulière de réaliser cet appel est l'initiative nationale „Le rosaire aux frontières”. Son but est de réciter la prière du rosaire à l'intention de la Pologne et du Monde entier en rassemblant des personnes tout le long des frontières de notre pays.

Cet événement aura lieu le 7 octobre de cette année, le premier samedi du mois, jour de la fête de Notre Dame du Rosaire et à l'occasion de la fin des célébrations du centième anniversaire des apparitions de Fatima, quand, rassemblées aux frontières de notre Patrie, nous réciterons à la même heure les quatre parties du rosaire.

Nous demandons à tous les fidèles de se joindre nombreux à cette initiative. Prions ensemble, religieux, personnes de vie consacrée et laïcs, adultes, jeunes et enfants.

Que les personnes qui ne pourront pas se rendre aux frontières de la Pologne se joignent aussi à la prière du rosaire. Que les familles prient à leur domicile, les malades dans les hôpitaux et les communautés paroissiales dans leurs églises. Nous demandons aux prêtres d'organiser ce jour-là dans les paroisses une prière du rosaire plus solennelle en utilisant le matériel pastoral préparé par la commission pour le culte divin et la discipline des sacrements de la Conférence des évêques de Pologne.

On trouvera des informations détaillées à propos de cet événement sur la page internet www.rozaniecdogranic.pl ou sur les affiches et les tracts distribués dans les paroisses.

Varsovie, le 20 septembre 2017



Présentation de l'action « le Rosaire Aux Frontières » sur le site dédié

Le rosaire est une arme puissante dans la lutte contre le mal, tellement puissante qu’il lui est arrivé à plusieurs reprises de changer le cours de l’histoire et que des milliers de témoignages et de miracles documentés prouvent son efficacité extraordinaire. Marie est la reine de Pologne, elle veille sur nous depuis des générations; elle a toujours été près de nous comme nous auprès d’elle dans les moments critiques de notre histoire. La Mère de Dieu a désigné le rosaire comme recours pour sauver le monde.

Voilà pourquoi nous croyons que si le rosaire est récité par environ un million de Polonais sur les frontières de notre pays cela pourrait non seulement changer le cours des événements mais aussi ouvrir le cœur de nos compatriotes à l’action de la grâce Divine.

La puissante prière du rosaire peut influencer le sort de la Pologne, de l’Europe et même du monde entier. Il suffit de rappeler que Marie demande, presque à chacune de ses apparitions, de réciter fréquemment la prière du rosaire.

Nous vous invitons tous à une grande prière “aux frontières” de la Pologne, aux frontières de nos capacités, de nos peurs et de nos désirs. Au delà des frontières de notre confort, de notre quotidien et de nos habitudes.

La grande prière est programmée pour le 07.10.2017.

Le jour de la fête de Notre Dame du Rosaire (décrétée après la grande bataille de Lépante où la flotte chrétienne vainquit la flotte musulmane plusieurs fois plus nombreuse, sauvant ainsi l’Europe de l’islamisation).
Le premier samedi du mois (pendant lequel on célèbre le Cœur Immaculé de Marie comme elle l’a demandé à Fatima pour sauver le monde).
L’année du 140e anniversaire de Notre Dame de Gietrzwald (seule apparition mariale reconnue en Pologne. Notre Dame y demanda de faire pénitence et de réciter quotidiennement le rosaire).
A l’occasion du centième anniversaire des apparitions de Fatima (grandes apparitions toujours actuelles au cours desquelles Notre Dame présenta un programme spirituel pour le monde entier).
A la veille du centième anniversaire du recouvrement de son indépendance par la Pologne (La liberté nous est donnée et imposée, c’est seulement en Dieu et en Marie que nous sommes vraiment libres et indépendants).
Ce jour, nous nous rendrons aux frontières de la Pologne et nous prierons le rosaire. Avec ce rosaire sans précédent nous souhaitons montrer à Marie notre fidélité et notre obéissance, elle qui nous appelle sans relâche à réciter le rosaire. Nous voulons aussi demander pardon et réparer tous les blasphèmes, et les insultes contre le cœur immaculé de la Très Sainte Vierge Marie. Nous souhaitons prier DIeu par l’intercession de Marie pour le salut de La Pologne et du monde.

Rosaire.jpeg

Et voici encore une magnifique initiative polonaise : « Le Rosaire aux frontières ».

Le 7 octobre prochain, jour de la fête du Rosaire, les frontières du pays seront une chaîne humaine de récitation du chapelet. Afin d’entourer la Pologne de prière.

L’initiative vient de laïcs (ceux-là même qui avaient organisé, avec succès, la "Grande Pénitence"). Elle a été avalisée par les évêques, et les 22 évêchés des frontières sont particulièrement mobilisés. Dans chaque diocèse sont nommés des prêtres-coordinateurs et environ 200 « églises-stations » où l’on se rassemblera pour une conférence, une messe et un temps d'adoration avant de se rendre à la frontière, où est prévu un point de prière tous les kilomètres (sur plus de 3.500 km). Aux frontières maritimes on alignera des bateaux, et sur la Bug des kayaks (et sur la Dunajec des radeaux ?)…


Le rosaire qui entoure la Pologne est un thème qui a déjà servi notamment pour la tombe du bienheureux père Popieluszko, martyr du communisme qui a tout juste 100 ans.

13-21437.jpg

Ci après le communiqué du secrétariat de la Conférence des évêques de Pologne, et la présentation de l'action sur le site dédié.

Communiqué du secrétariat de la Conférence des évêques de Pologne

L'année jubilaire des apparitions de Fatima touche à sa fin. Il y a cent ans, Marie a confié à trois enfants portugais un message de salut : « Priez en réparation des péchés commis contre mon cœur immaculé et récitez le rosaire. »

Une manière particulière de réaliser cet appel est l'initiative nationale „Le rosaire aux frontières”. Son but est de réciter la prière du rosaire à l'intention de la Pologne et du Monde entier en rassemblant des personnes tout le long des frontières de notre pays.

Cet événement aura lieu le 7 octobre de cette année, le premier samedi du mois, jour de la fête de Notre Dame du Rosaire et à l'occasion de la fin des célébrations du centième anniversaire des apparitions de Fatima, quand, rassemblées aux frontières de notre Patrie, nous réciterons à la même heure les quatre parties du rosaire.

Nous demandons à tous les fidèles de se joindre nombreux à cette initiative. Prions ensemble, religieux, personnes de vie consacrée et laïcs, adultes, jeunes et enfants.

Que les personnes qui ne pourront pas se rendre aux frontières de la Pologne se joignent aussi à la prière du rosaire. Que les familles prient à leur domicile, les malades dans les hôpitaux et les communautés paroissiales dans leurs églises. Nous demandons aux prêtres d'organiser ce jour-là dans les paroisses une prière du rosaire plus solennelle en utilisant le matériel pastoral préparé par la commission pour le culte divin et la discipline des sacrements de la Conférence des évêques de Pologne.

On trouvera des informations détaillées à propos de cet événement sur la page internet www.rozaniecdogranic.pl ou sur les affiches et les tracts distribués dans les paroisses.

Varsovie, le 20 septembre 2017



Présentation de l'action « le Rosaire Aux Frontières » sur le site dédié

Le rosaire est une arme puissante dans la lutte contre le mal, tellement puissante qu’il lui est arrivé à plusieurs reprises de changer le cours de l’histoire et que des milliers de témoignages et de miracles documentés prouvent son efficacité extraordinaire. Marie est la reine de Pologne, elle veille sur nous depuis des générations; elle a toujours été près de nous comme nous auprès d’elle dans les moments critiques de notre histoire. La Mère de Dieu a désigné le rosaire comme recours pour sauver le monde.

Voilà pourquoi nous croyons que si le rosaire est récité par environ un million de Polonais sur les frontières de notre pays cela pourrait non seulement changer le cours des événements mais aussi ouvrir le cœur de nos compatriotes à l’action de la grâce Divine.

La puissante prière du rosaire peut influencer le sort de la Pologne, de l’Europe et même du monde entier. Il suffit de rappeler que Marie demande, presque à chacune de ses apparitions, de réciter fréquemment la prière du rosaire.

Nous vous invitons tous à une grande prière “aux frontières” de la Pologne, aux frontières de nos capacités, de nos peurs et de nos désirs. Au delà des frontières de notre confort, de notre quotidien et de nos habitudes.

La grande prière est programmée pour le 07.10.2017.

Le jour de la fête de Notre Dame du Rosaire (décrétée après la grande bataille de Lépante où la flotte chrétienne vainquit la flotte musulmane plusieurs fois plus nombreuse, sauvant ainsi l’Europe de l’islamisation).
Le premier samedi du mois (pendant lequel on célèbre le Cœur Immaculé de Marie comme elle l’a demandé à Fatima pour sauver le monde).
L’année du 140e anniversaire de Notre Dame de Gietrzwald (seule apparition mariale reconnue en Pologne. Notre Dame y demanda de faire pénitence et de réciter quotidiennement le rosaire).
A l’occasion du centième anniversaire des apparitions de Fatima (grandes apparitions toujours actuelles au cours desquelles Notre Dame présenta un programme spirituel pour le monde entier).
A la veille du centième anniversaire du recouvrement de son indépendance par la Pologne (La liberté nous est donnée et imposée, c’est seulement en Dieu et en Marie que nous sommes vraiment libres et indépendants).
Ce jour, nous nous rendrons aux frontières de la Pologne et nous prierons le rosaire. Avec ce rosaire sans précédent nous souhaitons montrer à Marie notre fidélité et notre obéissance, elle qui nous appelle sans relâche à réciter le rosaire. Nous voulons aussi demander pardon et réparer tous les blasphèmes, et les insultes contre le cœur immaculé de la Très Sainte Vierge Marie. Nous souhaitons prier DIeu par l’intercession de Marie pour le salut de La Pologne et du monde.

Écrit par : Sonia....Hors propos mais appel | lundi, 02 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

C'est beau ...

Dans le contexte actuel et la fermeture de la Pologne par rapport aux réfugiés, je suis perplexe sur les lieux choisis: la frontière ...

Et Lepante, une autre époque pour les liens entre le temporel et l'Eglise catholique ...

Écrit par : Don Dom | lundi, 02 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

"une autre époque"... hélas, mille fois hélas ! Mais Notre Dame ne nous a pas abandonnés, elle. Et le Rosaire prié avec révérence, foi, espérance et charité reste plus que jamais la puissante prière de ses pauvres enfants qui comptent sur sa protection.

Écrit par : Ph. Martin | lundi, 02 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Hélas ? Pas certain ... nous sommes invités à accepter tout ce qui ne peut être changé à changer ce qui peut l'être et prier pour en connaître la différence. Et vivons ici et aujourd'hui

Écrit par : Don Dom | lundi, 02 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire