Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 18 avril 2017

90 ans de Benoît XVI: "il y a eu des épreuves et des temps difficiles, mais Lui m’a toujours guidé et il m’en a sorti, de façon à ce que je puisse poursuivre mon chemin"

3945890912.jpgLe pape émérite Benoît XVI a fêté ses 90 ans entouré de son frère, Mgr Georg Ratzinger, et de Bavarois venus l’entourer autour d’une chope de bière.

« Mon cœur est plein de gratitude pour les 90 ans que le bon Dieu m’a donné. Il y a eu des épreuves et des temps difficiles, mais Lui m’a toujours guidé et il m’en a sorti, de façon à ce que je puisse poursuivre mon chemin ».

 C’est ce qu’a déclaré Benoît XVI devant ses hôtes, lundi 17 avril, au lendemain du jour de Pâques et de son anniversaire.

Face aux chasseurs alpins bavarois venus lui rendre visite, le pape émérite s’est également montré reconnaissant d’avoir hérité d’une « si belle patrie ». « La Bavière est belle depuis sa Création, a-t-il affirmé selon une traduction fournie par le Vatican. La Bavière est belle car on y connaît Dieu et on sait que c’est lui qui a créé le monde et que cela est bon lorsque nous le construisons avec lui. Je vous remercie d’avoir amené la Bavière jusqu’ici, la Bavière ouverte sur le monde, vivante, heureuse, qui est telle car elle a ses racines dans la foi. »

Visite de son frère, Georg

Réunis devant le monastère Mater Ecclesiae, au cœur des jardins du Vatican, où Benoît XVI s’est retiré il y a quatre ans, après avoir renoncé au pontificat, ses invités ont célébré avec lui son anniversaire dans le plus pur style bavarois : bière et chants étaient au rendez-vous. Comme de coutume, le frère aîné du pape émérite, Mgr Georg Ratzinger, avait fait le déplacement depuis Ratisbonne pour un bref séjour familial au Vatican.

« Je suis heureux que nous nous retrouvions sous ce beau ciel bleu romain, qui avec ses nuages blancs nous rappelle le drapeau blanc et bleu de la Bavière », a encore dit Benoît XVI.

Vendredi Saint, c’est le pape François qui lui avait rendu visite pour lui présenter ses vœux.

Marie Malzac

Écrire un commentaire