Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 14 décembre 2016

Un 5ème cardinal rejoint les 4 Cardinaux qui doutent d'Amoris Laetitia

Un 5ème cardinal rejoint les 4 Cardinaux qui doutent d'Amoris Laetitia

Aux cardinaux Burke, Meisner, Brandmüller et Cafarda s'ajoutent Cordes (source)

Cardinal-Cordes.jpgDans un entretien accordé le 12 décembre à l’agence d’informations catholiques de langue allemande Kath.net, le cardinal allemand Paul Josef Cordes, aujourd’hui âgé de 82 ans et président émérite du Conseil pontifical Cor Unum, a exprimé son soutien aux cardinaux Burke, Meisner, Brandmüller et Caffarra : « Sur un ton objectif, les quatre cardinaux ont qu’on ôte les doutes du texte [Amoris Lætitiæ]. Il s’en est suivi une protestation disproportionnée. J’ai été incapable de comprendre cette indignation.

J’ai éprouvé quelques doutes que le seul motif de ces personnes indignées était leur désir de chercher la vérité […] Comment l’Église d’aujourd’hui pourrait-elle revendiquer comme authentique une certaine déclaration de foi et qu’une autre antérieure n’aurait plus aucune pertinence et devrait être considérée comme fausse ? […] Le fondement théologique d’une telle permission [celle de la communion sacramentelle des divorcés remariés dans certaines circonstances] n’est pas du tout contraignant. Son caractère formellement obligatoire (dans une note de bas de page) n’a certainement pas le statut et le rang d’un dogme »

Cette polémique est circonscrite sur les réseaux sociaux et dans la nébuleuse traditionaliste très active sur internet. Le milieu médiatique, plutôt numérique, de cette désapprobation et de cette divergence se composent en fait uniquement et seulement de: 

5 Cardinaux

2 évêques

23 chercheurs et prêtres

45 théologiens

Écrire un commentaire