Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 10 novembre 2016

Sur Facebook et Twitter, Donald Trump avait course gagnée

proxy.jpgDonald Trump: les chiffres de Facebook et de Twitter

En résumé: le post le plus populaire de Trump, publié le 20 octobre, a totalisé plus de 1'800 000 interactions. Celui de Hillary, du 8 novembre en a obtenu la moitié, soit 900 000. 

Sur Twitter, Trump avait 3 000 000 de followers de plus que Clinton (13 millions à 10 millions). Le plus grand retweet pour Trump fut de 344 000 contre 128 000 pour Hillary. 

C'est sans doute la leçon a retenir de cette élection, outre la prudence et la grande difficulté de saisir les phénomènes sociaux, les médias traditionnels n'ont plus la même influence. La révolution numérique a bien eu lieu, dans le sens que la communication marche désormais sur deux jambes: les médias traditionnels (TV, Radio et journaux) et les réseaux sociaux avec Internet.

Notons tout de même que Clinton a remporté la majorité des votes (200 000 de plus que Trump) et que les sondages ont une marge d'erreur. Selon un suffrage universel comme en France, Hillary serait présidente (voir le système des grands électeurs)

Cette rapide étude contredit l'enquête de l'EPFL - 19.30 RTS dès 11 minutes  (51,8 pour Clinton 48,2 pour Trump). Ceci étant dit, Darius Rochebin n'a fait que son travail de journaliste en invitant à la prudence. Ne se croit-on pas toujours plus intelligent après coup ? 

Source

Lien: la spirale du silence, l'opinion publique

Écrire un commentaire