Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 28 septembre 2011

Nouveau nonce apostolique en Suisse

showPhoto.jpgPar quelques articles concernant le prochain évêque de Fribourg, la rumeur de son appartenance à l'Opus Dei circule.

Après simple vérification, Mgr Diego Causero n'est tout simplement pas de la société sacerdotale de la Sainte Croix. Vu que l'Opus Dei est une institution de l'Eglise romaine, une prélature personnelle, légitimement promue par toute l'Eglise catholique, le nouvel ambassadeur du Pape en Suisse a tout simplement célébré une Messe en l'honneur de Saint Josémaria à Prague. 

Le but de cette rumeur pourrait être de chercher à utiliser ce label de qualité afin d'initier un conflit pour s'opposer au choix du Pape et préparer un terrain potentiellement hostile au nouvel évêque de Fribourg. En tout cas, cela permet de causer...

Commentaires

Cette info a été repreise ici, avec un clin d'oeil...http://www.cath.ch/blog/cathossurlatoile/le-nonce-apostolique-en-suisse-et-l’opus-dei

Écrit par : DR | jeudi, 29 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Un scoop: Jésus aurait, avec son Père, fait parti de l'Opus Dei. Il est écrit: "Mon Père et moi, sommes toujours à l'oeuvre"! Merci Dom Romain

Écrit par : Dominique Fabien | jeudi, 29 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

L'Opus Dei n'est pas la société sacerdotale de la Sainte Croix. Ce sont 2 Communautées différantes!
Prions pour les 2 communautées

Écrit par : Kaufmann | samedi, 08 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

"La Société Sacerdotale de la Sainte-Croix et l’Opus Dei

La Société sacerdotale de la Sainte-Croix est une association de clercs intrinsèquement unie à l’Opus Dei, avec à peu près 4000 associés à l’heure actuelle. Elle est constituée par les clercs de la prélature, qui en sont membres ipso facto, et par d’autres prêtres et diacres diocésains. Le prélat de l’Opus Dei en est le président." cf. ici :
http://www.fr.josemariaescriva.info/article/la-societe-sacerdotale-de-la-sainte-croix

Écrit par : DR | samedi, 08 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

En effet, l'Opus Dei est une Prélature personnelle composée de laïcs et de prêtres. Mais distinguons pour unir.

Les laïcs sont l'immense majorité car l'Opus Dei est une réalité séculière pour les laïcs, qui ne se confond pas avec les religieux, dont l'état est certes vénéré. Aussi, le mot communauté n'est pas adéquat. La Prélature de la Sainte Croix et Opus Dei est donc une même "soupe" spirituelle pour tous ceux et toutes celles qui ont cette vocation au sein de l'Eglise catholique. Mais juridiquement, c'est très précis.

Les prêtres numéraires sont incardinés dans la Prélature. Les prêtres agrégés ou surnuméraires (dont des diacres) dépendent juridiquement de leurs évêques et non pas du Prélat de l'Opus Dei. Ils n'appartiennent pas jurdiquement à l'Opus Dei. C'est l'auto ouverture de l'Opus Dei. Le Prélat est alors seulement et uniquement le Président de cette réalité spirituelle. Ces prêtres ne reçoivent pas de consignes du Président (mais alors seulement spirituels), mais uniquement de leur évêques ou de leurs ordinaires propres.

Enfin, sans être membres de l'Oeuvre, des coopérateurs soutiennent l'Oeuvre par leurs prières et leur aide. Des protestants ou des personnes non-catholiques et d'autres confessions peuvent être coopérateurs. C'est l'oecuménisme appliqué avant la lettre par Saint Josémaria, qui n'a pas appris cela par le bienheureux Jean XXIII. L'Opus Dei vivait déjà cette nouvelle Pentecôte.

Aussi, un prêtre diocésain qui est de la société de la Sainte Croix n'appartient pas jurdiquement à la Prélature, mais à la Société sacerdotale de la Sainte Croix, intrinséquement unie à l'Opus Dei, et bénéficie de la liberté que les prêtres ont de s'associer avec d'autres pour chercher la sainteté dans l'exercice de leur ministère.

Enfin, vue que j'ai lu un article sur ma personne, disant que j'étais de l'Opus Dei, ou de la Société sacerdotale de la Sainte Croix, je peux simplement dire la vérité: je ne suis pas de l'Opus Dei, donc par un prêtre de la Societé de la Sainte Croix. Je n'ai pas cet honneur car je suis coopérateur.

Aussi, je peux témoigner en personne du bien que j'ai vu et que je vois toujours qui est accompli par l'Opus Dei. Sans minimiser les souffrances vécues par certains, je peux affirmer sans aucune hésitation que l'Oeuvre vient de Dieu et que ses membres, bien que fragiles et pécheurs comme nous tous, sont des personnes qui pensent aux autres, toujours très respectueuses de la liberté et bien fidèles doctrinalement et spirituellement à l'Eglise et au Pape. Je tiens à les remercier ici pour tout ce qu'ils apportent au monde et à l'Eglise.

Écrit par : Dominique Fabien | samedi, 08 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire