Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 28 décembre 2017

Le Cardinal Müller n'a pas été débarqué par François. “Le cardinal Müller a défendu la tradition dans l’esprit du Pape” affirme Benoît XVI

Unknown-4.jpeg

Le Cardinal Müller n'a pas été débarqué par François. “Le cardinal Müller a défendu la tradition dans l’esprit du Pape” affirme Benoît XVI

Zenit “Le cardinal Müller a défendu la tradition dans l’esprit du pape François”, écrit le pape émérite Benoît XVI, dans la préface d’un livre publié à l’occasion des 40 ans de sacerdoce du cardinal Ludwig Müller, préfet émérite de la Congrégation pour la doctrine de la foi, et son 70 e anniversaire, le 31 décembre prochain.

Le livre, qui réunit, dans ses 696 pages, des contributions de plus de trente théologiens, dont le préfet actuel de la Doctrine de la foi, Mgr Luis Ladaria SJ, s’intitule “Le Dieu trinitaire. La foi chrétienne à l’ère de la sécularisation”, est publié en allemand chez Herder (Der dreifaltige Gott. Christlicher Glaube im säkularen Zeitalter. Für Gerhard Kardinal Müller).

“Un prêtre – et certainement un évêque et un cardinal – n’est jamais simplement à la retraite”, écrit avec non sans humour le pape émérite.

Benoît XVI rappelle que c’est le pape Paul VI qui a voulu qu’une haute charge de la curie vaticane ne soit confiée que pour cinq ans: celle du cardinal Müller n’a pas été renouvelée, comme nous l’indiquions le 1er juillet dernier, sans qu’il y ait pour autant de désaccord entre eux.

Devant les commentaires négatifs, le Vatican avait d’ailleurs voulu faire à ce sujet une mise au point, le 14 juillet dernier, déplorant des allégations  « totalement fausses »: pas de désaccord entre le cardinal allemand et le pape François.

C’est maintenant le pape émérite, qui avait appelé Müller de Ratisbonne à Rome, qui monte au créneau: “Le cardinal Müller continuera à servir publiquement la foi”, en tant que prêtre et en tant que théologien.

Le pape émérite qui a été lui aussi préfet de la Doctrine de la foi, souligne que cette charge est un rôle où la « sagesse » ne vient pas seulement des compétences en la matière, mais de la capacité à reconnaître la « limite » de la connaissance théologique.

Et c’est justement ainsi que le cardinal Müller à cherché à exercer sa charge à Rome, souligne encore le pape émérite Benoît XVI : « Il a défendu les claires traditions de la foi, mais dans l’esprit du pape François: il a cherché à comprendre comment elles peuvent être vécues aujourd’hui. »

Dans ce livre, les théologiens constatent la difficulté de la transmission de l’image de Dieu de la foi chrétienne, étant donné la pluralité des religions et des visions du monde. Les auteurs ont donc cherché à éclairer le Dieu trinitaire depuis différentes perspectives comme par exemple la nostalgie de Dieu, la foi dans la Trinité comme un défi pour cette époque, les caractéristiques de Dieu et l’image chrétienne de Dieu dans le dialogue avec l’Islam.

der-dreifaltige-gott-christlicher-glaube-im-saekularen-zeitalter-fuer-gerhard-kardinal-mueller-978-3-451-37875-1-52351-1-1-e1514400398405.jpgLe volume réunit les contributions de : Dirk Ansorge, George Augustin (éditeur), Franz Joseph Baur, Christoph Binninger, Achim Buckenmaier, Enrico dal Covolo, Rino Fisichella, Bruno Forte, Hanna-Barbara Gerl-Falkovitz, Krzysztof Gózdz, Helmut Hoping, Kurt Koch, Felix Körner SJ, Thomas Krafft, Luis F. Ladaria, Ulrich L. Lehner, Thomas Marschler, Reinhard Marx, Karl-Heinz Menke, Heiko Merkelbach, Philipp Müller, Wolfgang W. Müller, Veit Neumann, Gianfranco Ravasi, Christian Schaller, Markus Schulze, Angelo Scola, Jörg Splett, Thomas Söding, Karl OCist Wallner, Ralph Weimann, Marc Witzenbacher, Wlodzimierz Wolyniec.

Écrire un commentaire