Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 07 novembre 2017

Tariq Ramadan et la communication de crise

Tariq Ramadan mis en congé de l'Uni d'Oxford

Lien

Tariq Ramadan et la communication de crise

Unknown.jpegJe ne suis ni un juge, ni un journaliste. Je ne peux et surtout ne veux pas condamner Tariq Ramadan. 

Au niveau de la communication, il y a tout de même des erreurs manifestes. Un homme de média quitte sa scène pour le judiciaire ?

Comment se fait-il qu'un homme aussi investi dans les médias, avec un réseau mondial, soit soudainement incapable de faire face ? Tariq était si prompt à communiquer, à parler pour occuper la scène. Voilà qu'il se tai, ou communique mal et très peu. Ce premier changement pose question. 

Forum sur Radio Suisse Romande

Note: la première règle de communication de crise veut que "l'accusé" ou le "condamné" par l'opinion publique se prononce immédiatement et médiatiquement. Tout retard résonne comme une manière de calculer, pour mettre en place une tactique juridique. Le temps des médias n'est pas celui de la justice. 

Le silence étale la crise dans le temps. Honnêtement, une tempête comme celle-ci est une opportunité pour la personne mise en cause de faire résonner la vérité.

En l'état, force est de constater: la crédibilité de Tariq est fortement compromise. 

Mise au point à la TV Suisse Romande

Écrire un commentaire