Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 07 octobre 2017

Le Cardinal Pell en audience le 5 mars 2018

Le Cardinal Pell en audience le 5 mars 2018

Unknown.jpeg

Lien: les évêques australiens à Rome

(Radio Vatican) Le cardinal australien George Pell devra affronter une audience préliminaire le 5 mars prochain, pour des accusations d’abus sexuels remontant au temps où il était prêtre.

 Le prélat a affronté ce vendredi 6 octobre 2017 la deuxième audience devant la Cour de Melbourne, durant 20 minutes, consacrée aux questions administratives. L’exacte nature et le détail des accusations n’ont pas été rendu publics, mais on sait que le cardinal les rejette toutes.

La déposition de 50 témoins est prévue pour l’audience de 5 mars, qui déterminera s’il y a des preuves suffisantes pour soumettre le cardinal à un procès. Il n’a pas été formellement demandé au cardinal Pell de se déclarer coupable ou non coupable, mais son avocat Robert Richter avait déclaré lors de l’audience du 25 juillet que son client se serait déclaré non coupable.

 Le cardinal Pell est arrivé peu après 9h au tribunal de Melbourne, accompagné par son avocat. Le cardinal, qui ne s’est pas exprimé, était aussi face au juge, qui a déterminé les critères avec lesquels établir la liste des témoins des audiences qui s’ouvriront le 5 mars, et qui pourront être soumis à des contre-interrogatoires. Son avocat Robert Richter a remarqué que l’accusation devrait expliquer pourquoi elle a proposé de si nombreux témoins.

En juin dernier, le Pape avait accordé au cardinal de 76 ans une période de congé de sa charge de Préfet du Secrétariat pour l’Économie auquel il avait été nommé en 2014.

(CV)

Écrire un commentaire