Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 23 août 2017

“LES SEPT PREMIÈRES APPARITIONS DE MEDJUGORJE POURRAIENT ÊTRE RECONNUES”, AFFIRME MGR HOSER

“LES SEPT PREMIÈRES APPARITIONS DE MEDJUGORJE POURRAIENT ÊTRE RECONNUES”, AFFIRME MGR HOSER

Vatican - le 20/08/2017 | Par Agence I.Media

medjugorje-2-l200-h200-rm-l125-h81.jpgL’envoyé spécial du pape François au sanctuaire de Medjugorje (Bosnie-Herzégovine), Mgr Henry Hoser, a déclaré qu’il était “possible que les sept premières apparitions de Medjugorje soient reconnues”, selon des propos rapportés par le site  Total Croatia News  le 19 août 2017. Les apparitions de Medjugorje auraient débuté en 1981 et se poursuivraient depuis.

Note:

- la reconnaissance des apparitions n'est pas de la compétence de Mgr Hoser. Ce dernier a été nommé par le Pape pour un accompagnement pastoral des fidèles de Medjugorje. Les conversions, les grâces reçues sont tout à fait valides. Elles manifestent la Bonté divine et la maternité de Marie. 

- la sagesse populaire retient ce petit dicton: "on juge l'arbre à ses fruits". Comment se ferait-il alors que les fruits (la suite ) des 7 premiers jours des apparitions ne soient pas reconnus ? 

- dans l'histoire de l'Eglise, la reconnaissance de l'authenticité des apparitions mariales a toujours été confiée aux évêques du lieu. Il ne faut donc pas attendre une reconnaissance vaticane ou papale du phénomène. 

- de sources romaines, le sanctuaire de Medjugorje resterait un lieu de prières et des grâces, sans aucun lien avec les apparitions. Afin de mettre à jour l'aspect financier, Medjugorje dépendrait ensuite du "Vatican". 

Commentaires

Personne ne pourra empêcher Dieu d'envoyer sa Mère quand Il veut aussi longtemps qu'il veut et où Il veut qu'on le reconnaisse ou pas. Jesus n'a pas été reconnu comme Fils de >Dieu par les grands prêtres de son époque, n'empêche qu'Il est le seul Sauveur du monde. S'l envoie sa Mère c'est qu'Il y a urgence. Les conversions ne sont pas des fruits peut être ??? beaucoup d'erreur dans vos propose contre Medjugorje. Mieux vaut prier offrir et souffrir obéir à Jésus par Marie que de perdre du temps à parloter. Comme l'a dit le Pape François "on ne peut mettre le Saint Esprit en cage"...

Ayant vécu 2 ans à Medjugorje en pleine guerre j ai vu les fruits et je crois car Marie nous centre sur l'Eucharistie la bas et sur la Miséricorde. Magnificat !

Écrit par : catherine Elizabeth | jeudi, 24 août 2017

Répondre à ce commentaire

Personne ne pourra empêcher Dieu d'envoyer sa Mère quand Il veut aussi longtemps qu'il veut et où Il veut qu'on le reconnaisse ou pas. Jesus n'a pas été reconnu comme Fils de >Dieu par les grands prêtres de son époque, n'empêche qu'Il est le seul Sauveur du monde. S'l envoie sa Mère c'est qu'Il y a urgence. Les conversions ne sont pas des fruits peut être ??? beaucoup d'erreur dans vos propose contre Medjugorje. Mieux vaut prier offrir et souffrir obéir à Jésus par Marie que de perdre du temps à parloter. Comme l'a dit le Pape François "on ne peut mettre le Saint Esprit en cage"...

Ayant vécu 2 ans à Medjugorje en pleine guerre j ai vu les fruits et je crois car Marie nous centre sur l'Eucharistie la bas et sur la Miséricorde. Magnificat !

Écrit par : catherine Elizabeth | jeudi, 24 août 2017

Répondre à ce commentaire

Jésus a fondé une Eglise, qu'il dirige par des Pasteurs. Le discernement leur appartient. Toutes les apparitions ont toujours été reconnues par les évêques du lieu. Tout est là.

Je n'ai jamais contesté les grâces reçues par les personnes.

Écrit par : Don Dom | jeudi, 24 août 2017

Répondre à ce commentaire

Oui, vous avez raison c'est à l'évêque du lieu qu'il appartient de se prononcer. Sauf dans certaines situations, lorsque l'Eglise a de bonnes raisons d'intervenir autrement,c'est ce qui s'est passé pour Medjugorje, vous n'êtes peut être pas au courant : l'affaire est passée de la juridiction de l'église locale, sous celle de la congrégation romaine, lors de la création d'une commission placée sous la présidence du Cardinal Camillo Ruini, annonce faite par le saint Siège le 17 mars 2010, ce que je viens de vérifier.

Par ailleurs, le postulateur de la cause de canonisation de saint Jean-Paul II a confié ce que le saint Pape disait et pensait de Medjugorje, lui qui avait rencontré personnellement plusieurs des jeunes qui voyaient Marie, ce qui n'est pas le cas de l'Evêque de Mostar qu'ils n'ont jamais eu la possibilité de rencontrer, ce qui pose quand même question...
En tous cas si vous n'y êtes jamais allé, peut être n'est il pas trop tard pour y passer quelques jours dans un confessional, ce que Jean Paul II aurait tant aimé faire.

Bien respectueusement.

Écrit par : catherine Elizabeth | dimanche, 27 août 2017

Répondre à ce commentaire

C'est bien volontiers que je lirai la source de votre information, spécifiant le passage de juridiction, de l'évêque du lieu à Rome.

Écrit par : Don Dom | dimanche, 27 août 2017

Répondre à ce commentaire

C'était sur Zenit en avril 2010 et cette décision est connue depuis longtemps et déjà il en était question selon des proches de Jean Paul II de son vivant donc bien avant...

Écrit par : catherine elizabeth | mercredi, 30 août 2017

Répondre à ce commentaire

Vous auriez le lien exact ?

Écrit par : Don Dom | mercredi, 30 août 2017

Répondre à ce commentaire

En 2010, le pape Benoît XVI avait créé une Commission d’enquête internationale, au sein de la Congrégation pour la doctrine de la foi. La responsabilité de statuer sur ces apparitions présumées qui auraient commencé en 1981, passait ainsi de la juridiction de l’évêque local à celle de la congrégation romaine.

Écrit par : Don Dom | mercredi, 30 août 2017

Répondre à ce commentaire

Pour bien comprendre cette décision, la juridiction n'est pas la reconnaissance des apparitions. Elle concerne surtout l'aspect juridique, la gestion du sanctuaire. Aussi cela n'annule pas les décisions des évêques du lieu.

La commission mise en place n'a donc pas un pouvoir de décision.

Écrit par : Don Dom | mercredi, 30 août 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire