Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 27 février 2017

Le Saint-Siège envisage un voyage pontifical au Soudan du Sud, en compagnie de l’archevêque anglican Justin Welby

Vatican - le 26/02/2017 Agence I.Media

Le Saint-Siège envisage un voyage pontifical au Soudan du Sud, en compagnie de l’archevêque anglican Justin Welby

Unknown.jpegEn marge de sa visite à la paroisse anglicane de Rome (Italie), le pape François a confié le 26 février 2017 que ses collaborateurs et lui “travaillaient“ à un voyage apostolique au Soudan du Sud. S’il se confirmait, ce voyage aurait également lieu en compagnie de l’archevêque anglican Justin Welby.


Répondant à une question posée lors de son déplacement à la paroisse anglicane All Saints, le Souverain pontife a incidemment expliqué que ce projet de voyage dans la Corne de l’Afrique venait d’une demande conjointe des différentes confessions chrétiennes au Soudan du sud. Le pape les avait reçues au Vatican le 27 octobre dernier (notre photo).

Majoritairement chrétien à 60%, le Soudan du sud comprend 37,5% de catholiques, un peu moins de protestants épiscopaliens (anglicans américains), et des presbytériens.

Projet œcuménique pour la paix

Les chefs des principales confessions chrétiennes du Soudan du Sud, réunies au sein du South Sudan Council of Churches, ont lancé en octobre dernier un projet de réconciliation et de pacification au sein de l’État de Jonglei, afin de réduire les tensions entre les tribus locales, exacerbées depuis le début de la guerre civile. Le projet est financé par l’Agence américaine pour le développement international, par l’intermédiaire des Catholic Relief Services.

Déclenchée en 2013, deux ans après l’indépendance du pays, la guerre civile comporte une forte dimension tribale, avec des massacres ethniques. Le Soudan du sud est aussi marqué actuellement par une famine, reconnue par l’Onu le 20 février. Le pape François avait alors lancé un appel à organiser une aide alimentaire “concrète“.

Ce voyage pontifical pourrait avoir lieu en novembre et comporter plusieurs étapes. En tournée en Afrique début février, le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Saint-Siège, avait effectué une brève escale au Kenya, pour y rencontrer le nonce apostolique au Soudan du Sud. Au Congo-Brazzaville il avait également affirmé que le Congo pourrait être “l’un des pays que [le pape] visitera“. AP

Écrire un commentaire