Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 03 novembre 2016

Pour information: La FSSPX (France) condamne (sic!) la déclaration conjointe entre le Pape et les luthériens

"Le démon travaille beaucoup aujourd'hui, en divisant et en opposant les uns aux autres. Nous sommes là pour entourer le Pape."

Cardinal Robert Sarah

Déclaration conjointe entre le pape et l’église luthérienne :

Communiqué du Supérieur du District de France de la FSSPX – 2 nov. 2016

christian_bouchacourt_fsspx.jpgA la lecture de la déclaration conjointe que le pape a faite avec les représentants de l’église luthérienne en Suède le 31 octobre, à l’occasion du cinquième centenaire de la révolte de Luther contre l’Église catholique, notre douleur est à son comble.

En présence du véritable scandale que représente une telle déclaration où s’enchaînent les erreurs historiques, de graves atteintes à la prédication de la foi catholique et un faux humanisme source de tant de maux, nous ne pouvons rester silencieux.

Sous le fallacieux prétexte de l’amour du prochain et le souhait d’une unité factice et illusoire, la foi catholique est sacrifiée sur l’autel de l’œcuménisme qui met en péril le salut des âmes. Les erreurs les plus énormes et la vérité de Notre-Seigneur Jésus-Christ sont mises sur le même pied d’égalité.

Comment « pouvons-nous être reconnaissants pour les dons spirituels et théologiques reçus à travers la Réforme », alors que Luther a manifesté une haine diabolique envers le Souverain Pontife, un mépris blasphématoire envers le saint sacrifice de la messe, ainsi qu’un refus de la grâce salvatrice de Notre-Seigneur Jésus-Christ ? Il a aussi détruit la doctrine eucharistique en refusant la transsubstantiation, détourné les âmes de la très Sainte Vierge Marie et nié l’existence du Purgatoire.

Non, le protestantisme n’a rien apporté au catholicisme ! Il a ruiné l’unité de la chrétienté, séparé des pays entiers de l’Église catholique, plongé des âmes dans l’erreur mettant en péril leur salut éternel. Nous, catholiques, voulons que les protestants reviennent vers l’unique bercail du Christ qu’est l’Église catholique et prions à cette intention.

En ces jours où nous célébrons tous les saints, nous en appelons à saint Pie V, saint Charles Borromée, saint Ignace et saint Pierre Canisius qui ont combattu héroïquement l’hérésie protestante et sauvé l’Église catholique.

Nous invitons les fidèles du District de France à prier et à faire pénitence pour le Souverain Pontife afin que Notre-Seigneur, dont il est le Vicaire, le préserve de l’erreur et le garde dans la vérité dont il est le gardien.

J’invite les prêtres du district à célébrer une messe de réparation et à organiser une Heure Sainte devant le Très Saint Sacrement pour demander pardon pour ces scandales et supplier Notre-Seigneur d’apaiser la tempête qui secoue l’Église depuis plus d’un demi-siècle.

Notre-Dame, Secours des chrétiens, sauvez l’Église catholique et priez pour nous !

Abbé Christian BOUCHACOURT, Supérieur du District de France de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X

Suresnes, le 2 novembre 2016, commémoration de tous les fidèles défunts

Source : La Porte Latine du 2 novembre 2016

Note: C'est assez contradictoire de faire exactement comme Martin Luther, dénoncer le Pape et les évêques en communion avec lui, certes sur d'autres aspects: oecuménisme, liberté religieuse, liturgie, dialogue inter-religieux, la présence de l'Eglise dans le monde de ce temps. Mgr Lefebvre et ses disciples agissent de fait, sur d'autres sujets, comme Luther. 

Commentaires

La Fraternité condamne. Sait elle faire autre chose que condamner ? attaquer l'Eglise encore et encore sur tous les sujets, attaquer tous les papes quels qu'ils soient. Ils ont attaquė Jean Paul II et Benoit XVI.

Mais leur présence sur les réseaux sociaux et tous les blogs cathos (Isabelle de Gaulmyn est une de leurs cibles favorites) est inversement proportionnelle à leur poids réel dans l'Eglise.

Oui l'esprit de division est à l'œuvre et en particulier de ce côté là.

Écrit par : Flo | jeudi, 03 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Oui, et j'en parle car une âme avertie en vaut deux.

Écrit par : Don Dom | jeudi, 03 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Qu’y a-t-il d’étonnant à ce que la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X désapprouve ce qui s’est passé en Suède, puisque depuis cinquante ans, ses prêtres dénoncent une protestantisation de l’Église, à l’œuvre à travers le Concile Vatican II ? Aussi, les faits qui se sont produits poussent leur « douleur à son comble » puisqu’ils y voient la confirmation de ce qu’ils redoutent tant pour la Sainte Église Catholique et Apostolique Romaine, pour le Clergé et pour les fidèles Catholiques.

De même, les honneurs accordés au Vatican, un 13 octobre, fête de Notre Dame de Fatima, à Luther et à sa statue, sont pour eux des faits inquiétants. Il paraît même que le Pape François refuse de s’agenouiller devant le Très Saint Sacrement exposé et de participer à certaines processions et congrès Eucharistiques. Or nous savons bien, que c’est un comportement typiquement protestant, car dans la mesure où les protestants ne croient pas à la Présence Divine Réelle dans l’Hostie Consacrée, ils refusent de faire des gestes d’adoration à son égard. Nous savons que les protestants, au moment de la formation de l’anglicanisme, tentèrent d’imposer le retrait des bancs de communion, la communion dans la main et l’interdiction de la génuflexion, pour bien marquer cette incrédulité et ce refus de l’adoration du Très Saint Sacrement, ce qu’Henri VIII refusa, hostile comme il l’était aux protestants et conservant cette foi en la Présence Réelle.

L’incrédulité et le manque d’adoration au Très Saint Sacrement attaquent bien le sacerdoce catholique en plein cœur dans ce qu’il a d’essentiel, les prêtres étant des serviteurs du Très Saint Sacrement, pour communiquer la grâce divine aux fidèles. La crainte de voir basculer un plus grand nombre de membres du Clergé et de fidèles Catholiques dans l’apostasie et les hérésies où s’engagèrent tant de fidèles catholiques à la suite de Luther, est un malheur et un danger, pour lesquels ces prêtres supplient le Seigneur et font pénitence, afin de l’éviter. C’est plutôt gentil et bienveillant de leur part, non ?

Florence prétend qu’ils ne font que condamner. Vous ressemblez en cela à des criminels qui feraient reproche à un juge de toujours les condamner. Mais le juge leur répondrait : « cesser de commettre les crimes interdits par la loi et je cesserai de vous appliquer les peines prévues par la loi ! » Et c’est le juge qui a raison de continuer à protéger la société et les innocents en punissant les coupables qui refusent de cesser de faire le mal et de se repentir, qui obstinément refusent d’observer les lois valables pour tous.

Cela dit, la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X ne se plait pas à condamner et déplore profondément ce qu’ils estiment aller mal dans l’Église. Et elle ne fait pas que condamner, mais surtout former de bons prêtres catholiques qui prennent soin des fidèles. Les évêques envoyés comme observateur dans leurs séminaires par le Saint-Siège, leur ont reconnu cette qualité et le sérieux de la formation sacerdotale reçue.

Aussi, votre note finale est profondément injuste. Comment prétendre qu’ils font comme Luther dans leurs critiques ? Luther les faisait par haine de l’Église, du Pape et de la Religion Catholique. Eux les font par amour pour l’Église, pour le Pape et pour la Religion Catholique. Luther agissait pour entraîner les foules à sa suite en vue de détruire. Eux agissent pour conserver les fidèles dans la pratique Catholique de toujours, afin de les conduire au Salut et pour réparer l’Église et la conserver vigoureuse, reconnaissant toujours le Pape et le respectant, même quand ils sont obligés de faire de sévères remontrances.

Il y a quelque chose de pharisien dans un tel jugement, une telle haine contre eux. Les pharisiens condamnèrent notre innocent Sauveur parce qu’il leur reprochait leur égarement et leurs péchés. Leur jugement, aveuglé par la haine, en vint à s’inverser : l’innocent fut prétendu coupable, seul coupable et pour cela ils n’hésitèrent pas à l’accabler de calomnies et à forger des faux témoignages à son propos. Attention à ne pas suivre cet exemple inique, car le Bon Dieu nous jugera aussi sur nos paroles mauvaises, nos mensonges, nos jugements téméraires et iniques et nos calomnies, particulièrement quand elles visent à faire condamner ceux qui sont à ses yeux : INNOCENTS et FIDÈLES.

Ayons donc de la charité et de la bienveillance aussi pour ces Catholiques pratiquants qui ne veulent que bien faire ce qui toujours s’est fait.

Écrit par : Marie-Thérèse | vendredi, 04 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

CQFD Marie Thérèse
Votre loghorrée prouve une chose. Vous érigez la fraternité St Pie X en seule vraie Église au mépris de l'enseignement de tous les papes. Vous êtes apparement très proche du sedevacantisme.
C'est du délire

Écrit par : Flo | vendredi, 04 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

En effet Flo, tout à fait d'accord. Jésus a aussi fréquenté les pharisiens. Il annonce la Bonne Nouvelle qui est aussi pour eux. L'Eglise continue de parler avec la FSSPX et je m'en réjouis. Mais sur Internet, on n'arrive pas, tant c'est une avalanche de paroles, de culpabilisation de ne pas pensée comme eux. Elle me semble s'organiser en missionnaires. Mais bon, c'est la Foi et la vie de prière qui nous garde dans l'humilité, même si nous sommes tous un peu orgueilleux. Le Pape peut se tromper en effet, et on peut le lui dire avec bienveillance, ce qui est le meilleur signe de la Charité. Je n'en fais pas une idée idole. Il peut se tromper dans une interview dans l'avion papal en voyage par exemple. Pour son Magistère ordinaire et universel, avec les évêques du monde en communion avec lui, je le suis et obéis (écouter vers ob audire) car en conscience et avec ma raison je pense qu'il a raison. Ma foi est raisonnable et raisonnée. Je me sens libre et nullement contraint. L'Eglise n'est pas une dictature car elle intègre l'obéissance intelligente et la conscience. Elle suscite la réflexion et nous éclaire. Tout est question d'équilibre, de mesure. La FSSPX aligne les critiques toujours sur les mêmes thèmes: Liturgie, œcuménisme, liberté religieuse .... cela provient des idées de Marcel Lefebvre. Comme cela a commencé à Fribourg et qu'elle est présente sur le Web, j'ose en parler. Pour éclairer car je vois la puissance que ces quelques idées peuvent engendrer: confusion, contradiction, ressentiment, colère, orgueil, discussion sans fin ...

Pour l'agenouillement du Pape, il ne peut physiquement pas le faire, raison physique. Mais il se lève à 4h30 pour une heure de prière devant le Saint-Sacrement. Il prépare son homélie du matin.

Écrit par : Don Dom | vendredi, 04 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Le petit livre noir de la FFSPX sur le site de l'Avref..

http://www.avref.fr/fichier/AVREF-livre-noir-FSSPX.pdf

L'Avref et ses actions en faveur des victimes

http://www.avref.fr/index.html

Écrit par : Elisabeth | jeudi, 10 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Je fais parti d'un groupe de prière des mères et les mamans qui u sont pratiquent dans 99 pourcent des cas dans leur paroisse. Beaucoup sont au comble du chagrin de voir que les catholiques dont le pape s'associent à de telles rejouissance. Une des mamans est allemande et avait les larmes aux yeux quand elle m'a parlé des festivités prévues en Allemagne avec les protestants avec participation active des évêques. Pas besoin d'être à la fsspx pour avoir un peu de bon sens !!!
Ce n'est pas parce que c'est le pape qu'il convient d'encenser toutes ses actions !!
Demain s'il nous sortait un pape scabreux il faudrait accepter sous prétexte que c'est le pape à ce train là !!!

Écrit par : Isabelle | samedi, 12 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Il serait bien d'expliquer à cette aimable maman que l'Eglise annonce la même Vérité avec une attitude positive, et ainsi cela permet à l'oecumenisme, en cherchant les vérités communes.

Écrit par : Don Dom | samedi, 12 novembre 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire