dimanche, 09 décembre 2012

Une gauche inhumaine ?

timthumb.php.jpg

Fondation Jérome Lejeune

Les hommes de gauche avaient la force d'âme de défendre les petits, les pauvres, les exclus, les étrangers et les plus fragiles.

Un glissement et un dérapage humain

Or aujourd'hui, et c'est paradoxal, les plus petits ne sont plus défendus par une certaine gauche. Ces hommes de gauche sont, c'est un euphémisme, désormais très maladroits. C'est l'exploitation des touts petits par les plus forts. Le monde à l'envers. L'enfant n'est plus en sécurité et l'embryon devient un sans logis. Cette gauche a pris froid.

L'adoption par deux homosexuels

Les enfants deviennent une proie facile pour renforcer l'idéologie du gender et pour être adoptés par deux papas ou deux mamans. Pourtant, l'adoption ce n'est pas tant donner aux familles des enfants, que donner un papa et une maman à un enfant.

Les petits délogés et sans abris

L'embryon devient une source de profit pour des recherches qui n'ont encore rien donné. Encore une fois, les plus petits d'entre nous se retrouvent sans logement et exploités.

Écrire un commentaire