Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 19 février 2012

Mgr Vitus Huonder pour la vie

article.13765.jpgL'évêque prie les fidèles de choisir la bonne caisse

Mgr Vitus Huonder recommande de choisir un modèle favorable aux assurés qui refusent l'avortement.

L'évêque de Coire Vitus Huonder recommande à ses fidèles plus de soin dans le choix de leur assurance maladie. «À mon avis, les gens qui prennent au sérieux notre foi catholique et s'en servent pour guider leur vie doivent préférer le modèle de Pro Life», argumente l'évêque dans la «Sonntagszeitung». L'association en faveur des familles offre en effet à ses membres une option spéciale: celui qui renonce dès le départ à tout remboursement d'un avortement obtient une réduction de primes. Pro Life a conclu une convention collective avec l'assurance-maladie Helsana.

Pour une partie des catholiques, le fait que l'avortement soit remboursé par l'assurance obligatoire pose problème. «Plusieurs fidèles sont venus me voir pour faire part de leur conflit moral car en payant leurs primes ils contribuent au financement des avortements», développe Monseigneur Huonder. Par conséquent, il salue l'association qui propose une alternative et une certaine liberté de choix.

Toutefois, cette option de Huonder pas ne va pas encore assez loin: «Pour la même raison, je trouve que les assurances maladies devraient aussi financer l'initiative contre l'avortement», explique-t-il. Il rajoute que c'est la seule règle qui permet de dire que personne ne finance contre son gré l'avortement. L'évêque de Coire entend bien s'engager pour cette initiative. «Je me vois très bien la soutenir publiquement en cas de votation.»

Source: (20 minutes) http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/13100278

 

Écrire un commentaire