Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 19 mars 2019

Le Cardinal Barbarin: le Pape François n’a pas souhaité prendre lui-même cette décision, mais me l'a suggérée

Le Cardinal Barbarin: le Pape François n’a pas souhaité prendre lui-même cette décision, mais me l'a suggérée

Le Pape François au Cardinal Barbarin : "Ce n'est pas à moi de décider mais à toi" 

54390959_10217950256857423_817511514003996672_o-1.jpg

Mardi 19 mars 2019, Message Cardinal Barbarin.

A tous, Chers frères et sœurs

Hier, lors de notre rencontre au Vatican, j’étais venu remettre ma charge entre les mains du saint Père, mais il n’a pas accepté. Celui qui est en attente du jugement d’appel, m’a-t-il dit, est présumé innocent. Il ne voulait pas donner l’impression de me sanctionner. C’est la même réponse qu’il m’avait faite il y a trois ans lorsque, dans la première tempête médiatique, j’étais venu le rencontrer avec la même intention.

Cependant, cette fois-ci, comprenant la souffrance de tout notre diocèse depuis longtemps, et conscient du trouble profond de toute l’Eglise de France, il est d’accord pour que je me mette en retrait pour quelque temps. Il n’a pas souhaité prendre lui-même cette décision. Il s’est contenté de me la suggérer et il a tenu que ce soit moi qui décide ce qui me semblerait le mieux pour notre diocèse.

C’est en plein accord avec lui que j’ai donc demandé au P. Yves Baumgarten, vicaire général modérateur, de prendre la conduite du diocèse. Il sera accompagné par ses deux frères vicaires généraux, Mgr Emmanuel Gobilliard et le P. Eric Mouterde, Véronique Bouscayrol, économe diocésaine et Chantal Chaussard, chancelier. Mgr Patrick Le Gal reste aussi disponible pour les services qui doivent être accomplis par un évêque.

Le P. Baumgarten continuera de travailler avec les différents conseils : le conseil épiscopal, le conseil presbytéral, le conseil diocésain des affaires économiques et le collège des consulteurs. Je le remercie chaleureusement et fraternellement d’avoir accepté cette charge et je compte sur vous tous pour l’aider dans sa mission en cette période délicate. C’est toute l’Eglise qui vit ces temps-ci une grande épreuve, dans le monde entier et la France est loin d’être épargnée. Cependant, nous savons que nous devons toujours être d’abord attentifs aux victimes. A chaque fois que nous les accueillons et que nous les écoutons -j’en ai eu la confirmation lors du procès de janvier au tribunal de grande instance de Lyon- nous découvrons de manière nouvelle la profondeur et la gravité des blessures dont ces hommes souffrent depuis leur enfance.

En vous remerciant d’accueillir cette décision dans la confiance et avec paix, je confie la mission nouvelle du P. Baumgarten et de ses proches collaborateurs à votre prière, et je demande au Seigneur qu’il nous donne d’avancer humblement et « d’un seul cœur » vers la lumière de Pâques.

Service de la communication Diocèse de Lyon 6 avenue Adolphe Max 69321 Lyon cedex 05

Écrire un commentaire