Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 31 août 2017

Inédit: le Pape François se confie à Dominique Wolton dans un livre

Inédit: le Pape François se confie à Dominique Wolton dans un livre

Unknown.jpegJe suis certain que ce livre fera un grand bien. Notre Pape est un homme, un homme de Dieu. Nous avons souvent une fausse image des hommes donnés à Dieu, comme s'ils n'étaient pas comme nous tous, avec une vie normale. Le Pape, comme tous les chrétiens, essaient de toutes ses forces de vivre ce qu'il enseigne. 

Pape François, entretiens avec Dominique Wolton, politique et société, un dialogue inédit

Cet entretien avec Dominique Wolton est une bonne nouvelle. Le dicton le dit bien: "qui veut faire l'ange fait la bête". Notre humanité peut être touchée par la grâce afin d'être élevée, guérie et sanctifiée. 

Heureux de voir que le jeune Jorge Mario Bergoglio a aussi vécu le bonheur d'être amoureux. Quoi de plus normal et limpide. Un prêtre sait que l'amour humain est noble, saint et beau. Il y renonce par un choix conscient et libre, sans aucun mépris.

Comme prêtre jésuite, sa vie aussi été soutenue par une aide psychologique. Saint Nicolas de Flue n'a-t-il pas également passé par une forme de dépression ?  Le bienheureux Mgr Romero, évêque martyr, souffrait même de difficultés psychologiques. Une psychologue lui apporta soutien et conseils. 

A force d'écrire des vies de saints désincarnés, le christianisme en devenait une utopie. Avec la Miséricorde, tout devient impossible avec Dieu. 


Le Pape François se confie pour la première fois

C'est une conversation sans précédent : jamais le pape François ne s'était ainsi confié. Quatorze entretiens accordés à un Français, le chercheur Dominique Wolton. Ce laïc en est encore bouleversé, et parle de "Son sourire, la douceur, les yeux extrêmement vifs, l'intelligence..." que dégage l'Homme. Ce dialogue a été retranscrit dans ce livre : "Pape François : rencontres avec Dominique Wolton : politique et société".

Les "petites fiancées" de Jorge Mario Bergoglio

Le pape François y explique pour la première fois avoir suivi une psychanalyse à l'âge de 42 ans : "Cela m'a beaucoup aidé à un moment de ma vie où j'ai eu besoin de consulter (...) pour éclaircir les choses." Il raconte aussi son enfance, le courage de sa mère, élevant cinq enfants en Argentine, celui de ses deux grands-mères : "Je remercie Dieu d'avoir connu ces vraies femmes dans ma vie." Mais également des confidences inattendues sur ses amours de jeunesse : "Puis il y a eu l'adolescence, les 'petites fiancées'". Voilà donc en partie ce qui a construit le premier pape latino-américain de l'Histoire.

Commentaires

Je crains que vous ne confondiez psychologie et psychanalyse...

Écrit par : Louis | dimanche, 03 septembre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire