Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 21 mars 2017

« Porno addiction : nouvel enjeu de société »

« Porno addiction : nouvel enjeu de société »

porno-addiction.jpg

Salutaire mais surprenant : l’inquiétude sur le porno sort un peu des milieux cathos, certes précurseurs mais qui peinent à mobiliser sur le sujet. Alors que Laurence Rossignol annonçait une réflexion pour bloquer l’accès aux mineurs, c’est la Fondation pour l’Innovation Politique qui sort une note sur le sujet (accessible sur le site de la Fondapol dans une note au titre explicite : « Porno addiction : nouvel enjeu de société »).

Et, si le titre de ce billet a coupablement succombé au second degré, cette note illustre aussi la misère sexuelle à laquelle la consommation de porno peut conduire des adultes, en raison de phénomènes neurologiques observés.

Les pages 18 et 19 sont consacrées aux « effets du porno : l’escalade vers l’extrême » – et notamment ce fait qui peut paraître ridicule : un homme peut se trouver sexuellement excité par l’allumage de son ordinateur ou l’apparition d’un pop-up.

Au final, non seulement les personnes risquent de perdre leur aptitude à une activité sexuelle normale (et mettre ainsi en danger leurs relations réelles) mais, plus encore, sous l’effet des décharges répétées de dopamine, se trouver moins sensibles à toutes les activités génératrices de dopamine, en ce compris les activités sociales, sportives ou artistiques.

La note souligne aussi qu’a été observé non seulement une baisse de l’attirance sexuelle pour son partenaire, son conjoint, mais également une baisse de l’attachement sentimental (p. 21) : « le porno est susceptible de faire perdre tout intérêt pour le partenaire habituel. » Autant savoir à quoi l’on s’expose dans une activité que tous – dont quelques politiques, récemment – dépeignent comme anodine et qui, de prime abord, paraît sans conséquences.

Écrire un commentaire