Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 19 février 2017

Lyon: le Père Gréa "quitte l'Eglise" pour se marier. Communiqué du diocèse du Cardinal Barbarin

Lyon: le Père Gréa "quitte l'Eglise" pour se marier. Communiqué du diocèse du Cardinal Barbarin

Le communiqué du Diocèse de Lyon - Famille Chrétienne

995141-pere-grea-star-wars.jpg« Le père David Gréa a fait part au cardinal Barbarin de ses questions liées au célibat sacerdotal et de sa décision de s’engager dans la vie conjugale. Après l’avoir écouté, l’évêque de Lyon a demandé au père David Gréa de prendre un temps de discernement et de recul, accompagné par le diocèse, et de quitter sa charge de curé de la paroisse Lyon Centre - Ste Blandine.

Le père David Gréa a écrit une lettre aux paroissiens de Ste Blandine pour leur expliquer sa situation. Le père Patrick Rollin, vicaire général, en charge de ce territoire, a fait lecture de cette lettre aux fidèles au cours de la Messe du dimanche 19 février 2017.

Le cardinal viendra à la rencontre des paroissiens de Ste Blandine pour les écouter et prier avec eux ; il célébrera les Messes du dimanche 5 mars à 10h30 et 18h30.

Un prêtre sera prochainement désigné pour administrer la paroisse dans l’attente d’une nomination d’un nouveau curé pour la rentrée de septembre.

Le diocèse souhaite que cette belle communauté poursuive son itinéraire selon ses charismes et sa vocation. Le cardinal Barbarin invite chacun à prier pour le Père David et pour les paroissiens de Lyon Centre - Ste Blandine. »

Lettre du Père Gréa à ses paroissiens - Site du diocèse de Lyon

934139_10154080016752152_599933982869112367_n.jpg

Départ du Père Gréa:: L'abbé Grosjean, un Padreblog écrit sur le célibat:

C'est vrai : le célibat que l'Eglise nous demande est exigeant. Cette exigence - je le rappelle - nous la choisissons librement. Personne n'est obligé de devenir prêtre. Cette belle exigence, nous l'accueillons avec toute la générosité dont nous sommes capables, dans notre pauvreté d'homme, en comptant sur la grâce de Dieu pour y être fidèle, et sur vos prières.

Car cette exigence nous la faisons nôtre pour vous. Pour que personne d'autre que vous n'ait la priorité dans notre cœur. Pour qu'en étant tout à Dieu, nous soyons tout à tous. Ce célibat est au service d'un don plus grand, il n'est pas une frustration mais une joie, même si tout cela n'est parfois pas sans combat.

Quand un prêtre part, nous pleurons. Pour lui, pour son sacerdoce, pour ses paroissiens, pour son évêque, pour tout celles et ceux qui seront blessés. Nous ne jugeons pas le prêtre qui tombe: chacun de nous se sait pauvre et faible, capable de tomber. Des amis sont partis. Je ne me sentais pas meilleur qu'eux. Je prie souvent pour ces frères. Mais par pitié, qu'on nous épargne le refrain "c'est la faute de l'Eglise, de ses règles et de ses lois". Ce serait profondément blessant pour ceux qui restent, pour ceux qui humblement, pauvrement, parfois douloureusement mais souvent joyeusement, essayent d'être fidèles à la promesse de leur ordination. Pour vous.... "Pour la gloire de Dieu et le salut du monde"....

Nous avons besoin que vous compreniez le sens de notre vie, de notre offrande, de notre célibat. C'est votre attente qui nous porte, c'est en nous demandant ce pourquoi nous sommes prêtres - vous donner Dieu - que vous nous encouragez. C'est en priant pour nous que vous nous gardez dans la joie de servir. De vous servir !

Lyon: le Père Gréa "quitte l'Eglise" pour se marier. 

Unknown.jpeg

Le Père Gréa s'en va. Tristesse et douleur; ce côté obscure de la force. Le Père Gréa avait fait le buzz avec Star Wars 


"Je suis ton père ": un prêtre lyonnais en mode "Star Wars"

Commentaires

C'est bien sûr une grande tristesse de voir partir un jeune prêtre de cette valeur. Je le connais car il a été Notre curé avant de partir à Sainte Blandine où il a pu déployer son projet avec Glorious. 900 jeunes à la messe du dimanche soir, c'est pas rien.

Il fait un nouveau choix de vie qui, de mon point de vue, n'est pas une chute, voir les commentaires hallucinants des milieux tradis, mais qui est tout de même un échec.

Agacement devant les titres racoleurs d'une certaine presse : un prêtre amoureux, le cardinal Barbarin le congédie.

Et étonnement aussi devant la rencontre organisée avec pas moins que le pape. On va encore parler de l'ego du père David !

Écrit par : Flo | lundi, 20 février 2017

Répondre à ce commentaire

Tellement médiatisé, tellement exposé, tellement électron libre et sûrement pas assez accompagné dans sa mission à hauts risques par nos prières et par l'Eglise. La lettre qu'il écrit en indiquant qu'il est appelé par Dieu dans cette nouvelle voie montre son état de confusion...On aurait aimé que le Pape ne soit pas mêlé à tout ça...Tristesse/ consternation...Prions pour nos prêtres et pour l'Eglise. Merci à Mgr Gobilliard pour son intervention sur RCF ce matin.

Écrit par : Anne | lundi, 20 février 2017

Répondre à ce commentaire

@Anne
Ne soyez pas aussi sévère envers le père Gréa !
"Aimez vous les uns les autres"
Il n'est pas un hypocrite et nous explique très simplement ce qu'il ressent "une joie insoupçonnée qui me semble dans la continuité de ce que j'ai vécu jusque là en me donnant corps et âme à votre service"...continuité dans l'amour ...

Et honnête quand il dit "j'ai souhaité être en vérité avec l'Eglise" et il n'y a aucune attitude confuse , il est pleinement dans l'amour comme le Christ l'a été envers ses fidèles apôtres pour la plupart mariés.

Tous mes vœux de bonheur !
Mazel tov !

Écrit par : Elisabeth | mardi, 21 février 2017

La médiatisation n'est quand même pas la cause de son départ. C'est plus profond.

Écrit par : Don Dom | lundi, 20 février 2017

Répondre à ce commentaire

Peut étre pas La cause, mais une cause parmis d'autres.

Écrit par : Joel | lundi, 20 février 2017

Mettre dans au centre de sa vie.

Écrit par : ELISE | mardi, 21 février 2017

Répondre à ce commentaire

Bien faire le choix avant de s'engager à la suite du Christ. Il devrait se rappeler son engagement et respecter la parole donnée.Jésus lui n'a pas renoncé.Bien sur les vœux du célibats sont difficiles et on sait d'avance ceux qui nous attendent mais...Il faut lutter et demander la grâce de Dieu pour qu'il vient à notre secours.

Écrit par : ELISE | mardi, 21 février 2017

Répondre à ce commentaire

Une certaine tristesse c'est sur, une déception aussi mais aussi une interrogation

Le célibat ses prêtres, c'est un engagement magnifique qui en tant que tel est un beau témoignage de don.

Mais l'église n'est pas figée. elle a évolué et continuera d'évoluer. Comme l'histoire évolue d'ailleurs...Ainsi au XIe siècle elle a pris cette décision face à certaines réalités matérielles propres à l'époque. Sans doute d'ailleurs éloignées de l'idéal de pauvreté du christ... Et la société a elle aussi évolué, qui peut nier aujourd’hui l’hyper sexualisation de notre société sans aucun doute inédite dans l'histoire de l'humanité

Doit-on rester sur un gachi ou nous ouvrir à une vocation spécifique comme chez les chaldéens de religieux marié ? Attention je ne dis pas qu'il faut pouvoir zapper de l'un à l'autre : nous avons dans cet exemple ( sans le juger) qqn qui n'est pas allé au bout de son engagement et qui doit prendre une période de recul.

Mais des personnalités plus "incarnées" comme ce père pourraient apporter tellement de valeur à l'église !

Écrit par : remix | mercredi, 22 février 2017

Répondre à ce commentaire

@remix

vous allez sans doute apprécier ce "billet d'humeur" du père Auzenet sur son blog Charismata, il est remarquable!

http://charismata.free.fr/?p=6930

Écrit par : Elisabeth | jeudi, 23 février 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire