Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 10 octobre 2016

Mgr Anatrella: Mediapart et La Croix

lire l'article de Mediapart: La Parole Libérée

L’avocat de Tony Anatrella, Benoît Chabert, estime pour sa part que le dossier judiciaire est toujours vide. « Si des personnes souhaitent porter plainte, qu’elles le fassent en justice de façon claire », a-t-il déclaré à l’AFP.

« Le seul élément nouveau pour moi, ce serait qu’un nom de famille sorte » parmi les accusateurs, « ce qui me permettrait de rédiger une plainte en dénonciation calomnieuse ».

Commentaires

Je me sens de plus en plus déprimée quand je lis que - encore - un scandale sexuel touchant un membre du clergé. Cela me déprime d'autant plus que c'est une minorité, mais ça fait tellement de bruit - ce qui est normal et juste - que ça touche toute l'Eglise et donc la figure du Christ et le message chrétien.

Écrit par : Alex | mardi, 11 octobre 2016

Répondre à ce commentaire

Je comprends, cela me touche beaucoup également. J'4n parle car je pense avant tout aux victimes et la transparence rend crédible. Il ne faut pas cacher.

Écrit par : Don Dom | mardi, 11 octobre 2016

Répondre à ce commentaire

Je suis d'accord avec vous: il faut en parler, car je pense que c'est un élément indispensable dans la lutte et la prévention de ce genre de situations, et évidemment, c'est important pour que les victimes se sentent comprises et soutenues. Merci d'avoir le courage de le faire.

Écrit par : Alex | jeudi, 13 octobre 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire